Arythmie sinusale

Arythmie appelé contractions Dysrhythmia du cœur. Il favorise le développement de la maladie perturbé éducation impulsion électrique du nœud sinusal ou étalée dans le système de conduction du coeur, accompagnées d’un stimulateur cardiaque atypique, qui sont situés à l’extérieur du noeud sinusal.

Arythmie sinusale est causée par les troubles congénitaux du système de conduction du coeur, des changements biologiques dans le muscle cardiaque en raison de la maladie (myocardite, cardiosclérose), ainsi que les troubles hormonaux (hyperthyroïdie), des troubles fonctionnels et une diminution du taux de potassium dans le sang toxique (dans le cas de surdosage) impacts sur la santé médicaments.

Norma rythme sinusal est considéré comme 60-80 de battements par minute.

Arythmie sinusale est divisé en tachyarythmie, bradyarythmies et battements.

Sinus tachyarythmie dans le cas d’une accélération du rythme cardiaque, qui a plus de quatre-vingts de battements par minute. Pulse accélère en cas d’alarme, l’excitation, le stress pendant l’exercice. C’est normal.

Tachyarythmie se produit quand il ya un rythme cardiaque rapide au repos. Cet état du corps indique la maladie. Il est précisément la cause de la fréquence cardiaque a augmenté, et ensuite appliquer le traitement.

La cause la plus fréquente tahiametrii ont des problèmes de thyroïde, des maladies du système nerveux autonome, troubles circulatoires.

Les symptômes comprennent la fréquence cardiaque de plus de quatre-vingts battements par minute (tachycardie) et un sens de la façon dont le cœur bat. Le danger est que le cœur d’une utilisation intensive est pas assez de temps pour se remplir de sang, de sorte que les gouttes de la pression artérielle et aggrave le flux sanguin vers les organes, tissus. En conséquence, il peut développer une maladie coronarienne et même une crise cardiaque.

Deuxième arythmie sinusale – bradyarythmie – Il se produit à un taux d’impulsion inférieure (moins de soixante battements par minute).

Sont des facteurs prédictifs de troubles endocriniens, la cardiopathie ischémique, une myocardite, les changements sclérosées dans le myocarde, un jeûne prolongé, maladie du sinus.

Les signes de bradyarythmies est affaibli impulsion au repos (bradycardie), ainsi que la faiblesse, des étourdissements, des douleurs dans le cœur, faible.

Le développement de la maladie contribuent aux troubles circulatoires du cerveau et l’hypoxie. L’insuffisance cardiaque peut provoquer des évanouissements et une impulsion affaibli à quarante battements par minute.

Arythmie – Cette arythmie sinusale dans laquelle le muscle cardiaque ou une section distincte de celle-ci (oreillette, le ventricule) réduit prématurée. La cause de la maladie sont, dans la plupart des cas, une surcharge psycho-affectif, un déséquilibre électrolytique (carence en potassium), l’utilisation excessive de thé et de café, le tabac.

Avec la normalisation de la nutrition, style de vie, et d’éviter les mauvaises habitudes symptômes inférieure.

Une autre cause d’arythmie sont les lésions du myocarde due à cardiosclérose, la dystrophie du myocarde, les maladies coronariennes.

Battements sinus se manifeste dans un serrement de cœur, des perturbations dans le fonctionnement ou l’impulsion subite, parfois il ya un sentiment d’anxiété, un sentiment de manque d’air.

Le débit cardiaque est réduit par suite d’extrasystoles fréquentes. En conséquence, la diminution de la circulation sanguine cérébrale, les artères rénales et coronaires là, l’angine de poitrine, la circulation sanguine cérébrale est perturbé.

Arythmie sinusale: Traitement

Si arythmies sont des troubles fonctionnels, puis le médicament est nécessaire. Une bonne nutrition, ordonnant la journée de travail et le rythme de vie contribue à éliminer l’arythmie. Souvent, les médecins recommandent des sédatifs légers base d’herbes.

Arythmie sinusale qui a développé dans le contexte des maladies internes, traités avec des médicaments. Parfois utilisé stimulateurs cardiaques et la chirurgie.

Share →