Conditions de mères allaitantes alimentaires

Diète pour les mères allaitantes — une bonne alimentation qui fournit un régime complet et aide le bébé à perdre du poids. Tout changement radical dans le menu ne sont pas nécessaires. Les repas doivent être équilibrés.

Néanmoins, il existe des produits interdits. Bien que le rejet d’entre eux — il est non seulement la santé du bébé, mais la santé de la mère.

Diète pour les mères qui allaitent: pourquoi est-il nécessaire?

Adhérer à certains principes de la nutrition lors de l’alimentation de l’enfant est nécessaire pour plusieurs raisons:

Pour un prompt rétablissement de la grossesse et de l’accouchement, ce qui est possible avec un mode de vie sain et une alimentation adéquate.

Bébés obtenir tous les nutriments nécessaires à partir de lait de la mère, qui est, l’enfant mange la même chose que la mère.

La situation de l’environnement dans de nombreuses régions de provoquer des allergies diverses. Cela conduit à une perturbation de la fonction de barrière intestinale, de sorte que les allergènes sont absorbés dans le sang et passent dans le lait maternel. Régime hypoallergénique pour les mères qui allaitent — un rejet de produits qui provoquent des réactions allergiques.

Le lait maternel — est d’abord un bon produit qui fournit tous les nutriments dont votre bébé. Le fait est que si quelque chose est à ne pas manquer dans le lait, puis aller nutriments manquants à partir des ressources du corps de la mère. Ensuite, les problèmes de santé peuvent survenir chez les mères allaitantes.

Régime après l’accouchement la mère de soins infirmiers

Certaines mères après l’accouchement se limitent en tout. Vous ne devez pas le faire. Ne pas avoir peur que l’enfant va déverser tout.

Le produit sera provoquer des allergies? Sur ce, il est nécessaire d’abandonner?

En premier. Il n’y a pas produit qui provoque toujours une réaction négative de toute grudnichka. Il ya seulement quelques groupes de produits qui peuvent causer des complications. Et dans une situation de dépendance. Retirez-les de l’alimentation est pas nécessaire. Vous avez juste besoin d’entrer ces produits progressivement, en regardant l’enfant. Et si vous voulez vraiment manger l’interdit, qui peuvent être légèrement.

Le corps a besoin d’une mère qui allaite parfois lui manquer substances.

Deuxièmement. Les réactions allergiques de l’enfant sont souvent associés à des problèmes de santé de la mère. Par exemple, la mère — une constipation de plusieurs jours, la gastrite chronique, le goitre, et plus encore. Ensuite, la farine d’avoine plus inoffensif est pas digéré correctement. En conséquence, l’enfant consomme des aliments trudnousvoyaemyh.

Donc, de la bouillie utile est devenu un allergène.

Cependant, il existe des produits de «groupes à risque». Cette

  • Le lait de vache (protéine étrangère, est mal absorbé par le corps humain ont besoin de consommer du lait sous la forme d’fermenté — yaourt, fromage cottage, fromage, lait fermenté cuit, etc.);
  • de nombreuses céréales (ils contiennent une protéine étrangère — gluten, il est pas en riz, de sarrasin et de maïs céréales, dans d’autres — ont);
  • fruits et légumes rouges (pigment de coloration peuvent travailler comme un allergène dans la prédisposition génétique et trop);
  • fruits exotiques et d’agrumes (perçue négativement par l’étrangeté);
  • produits avec des additifs chimiques (colorants, conservateurs, exhausteurs de goût, et goûter, etc.);
  • quelques herbes (aubépine, le trèfle, l’asclépiade, le ginseng, la tanaisie, la menthe, de la sauge, feuilles de noyer, de camomille, houblon cônes; particulièrement vrai pour les amateurs de tisanes);
  • fumés;
  • boissons gazeuses;
  • ketchup, mayonnaise;
  • l’alcool sous quelque forme et à quelque dose.

Rejet de ces produits sera bénéfique pour la santé non seulement le bébé, mais aussi la mère. Mères régime de soins infirmiers, et le développement normal du bébé — un aliment naturel. Les principes de base de l’offre:

  • la régularité;
  • petites portions;
  • repas pour une demi-heure avant la tétée.

Mythes sur une bonne alimentation

Considérons maintenant l’affirmation populaire que la mère pourrait avoir, et ce qui ne peut pas.

1) Boire beaucoup de liquides contribue à développer une grande quantité de lait.

Il est fondamentalement erroné. La quantité de lait dépend de la quantité de prolactine dans le corps de la mère. Un inconvénient du liquide ne peut déclencher la déshydratation, mais ne relevant pas de lait. Vous avez besoin de boire autant que vous voulez.

Limitez-vous ou faire une boisson, il est pas nécessaire.

2) Avant chaque mère d’alimentation doit boire deux tasses de thé chaud.

Ceci est le nombre de litres vous devez verser dans la mère, demande si le bébé est, huit fois par jour (un peu de nourriture à la demande)? Dix fois?

Tellement ivre pendant une quinzaine de minutes avant l’alimentation provoque une ruée de lait liquide chaud. Plus il ne sera pas. Juste un gamin, il sera plus facile d’allaiter.

Mais vous avez besoin de boire du thé quand il veut. Et autant qu’il veut.

3) Pendant maman alimentation doit manger pour deux.

Ensuite, il suffit de perdre du poids, vous pouvez oublier. Regardez les puces, dans laquelle la mère aurait dû allégués. At-il besoin de beaucoup? Infirmière besoin de manger pour appétit. Souvent, mais en petites portions.

Pour tout le temps le corps reçoit les nutriments nécessaires pour produire du lait.

4) Il y avait une éruption — ma mère que quelque chose ne se mange pas.

Il est pas toujours l’enfant répond à la nourriture de la mère. La cause de l’éruption peut devenir les cosmétiques pour enfants, de la poussière, les détergents, les squames d’animaux et d’autres stimuli externes.

5) Une mère qui allaite doit se limiter à la douce.

En regardant ce que. mère de soins infirmiers a besoin de glucides, mais difficile. Et ils ont trouvé dans le riz, le sarrasin, les légumes.

Maman les cookies toujours choyé et bonbons aux fruits (ils ne surchargent pas le corps avec du saccharose).

Par conséquent, l’allaitement — Il ne faut pas se conformer à une diète sévère, est la capacité à améliorer votre alimentation.

Share →