Des procédés pour le traitement de la bronchite aiguë

La bronchite aiguë — une maladie respiratoire qui se développe après avoir subi une infection bactérienne ou virale, et est accompagnée d’une inflammation diffuse des bronches avec l’émergence de la toux sèche forte. Dans le cas où le processus pathologique dure jusqu’à trois semaines, un diagnostic de bronchite aiguë, le traitement vise à prévenir le développement de complications.

Il est pas nécessaire de tenir à l’utilisation des antibiotiques dans le traitement de la bronchite aiguë

Les principes de base du traitement de la bronchite aiguë

  1. La prévention des complications.
  2. Dépannage symptômes des voies respiratoires inférieures.
  3. Réduction de l’intoxication.

En règle générale, le traitement de la bronchite aiguë chez les enfants âgés de trois ans et les adultes ne nécessitent pas d’hospitalisation et souvent effectuée sur une base ambulatoire. Enfants de moins de trois ans de traitement de l’hôpital.

Tout le monde, sans exception, les patients atteints de ce type de maladie, il est recommandé le repos au lit, beaucoup de boissons chaudes et de la procédure de réchauffement.

Traitement de la bronchite aiguë symptomatique. Pour bon diagnostic et un traitement efficace de cette maladie de son ensemble obligatoire de facteur étiologique.

Dans le cas où la maladie est causée par une infection virale est la base du traitement de la thérapie antivirale. Dans les infections bactériennes, ainsi que des antigènes bactériens sont affectées de sensibilisation antibiotiques.

Cependant, les patients souffrant de bronchite aiguë de diverses étiologies, recommandé bronchodilatateurs, les expectorants et vasoconstricteurs, et également des médicaments antipyrétiques et analgésiques.

Ainsi, le traitement standard de la maladie est le schéma, une liste des actions qui sont affectées au patient, en tenant compte de l’agent causal de la plus probable.

Le traitement antiviral de la bronchite aiguë

Dans la pratique thérapeutique moderne pour le traitement de la bronchite aiguë appliquer deux groupes de médicaments antiviraux:

  1. inhibiteurs de la neuraminidase (oseltamivir et zanamivir). Si vous pensez que la pénétration des patients atteints de virus respiratoire syncytial a reçu la ribavirine.
  2. Bloqueurs des canaux M2 (amantadine et rimantadine).

Typiquement, de tels médicaments, les experts recommandent de prendre au moins 48 heures après les premiers symptômes de la bronchite aiguë. En raison du fait que les médicaments de ce groupe est fixé contre-indications, ils devraient consommer seulement avec l’autorisation d’un médecin.

Le traitement antibiotique de la bronchite aiguë pathologie

Pour supprimer l’activité des agents bactériens qui ont déclenché le développement du processus pathologique, les patients ont montré un traitement antibactérien. Cependant, l’attribution de ces médicaments pour la bronchite aiguë, on doit considérer la résistance croissante des micro-organismes pathogènes pour eux, et d’être compris que l’utilisation d’antibiotiques ne sont pas en mesure d’éliminer complètement les phénomènes de bronchoconstriction et bronchique restaurer

Attention! dans le cas où les médicaments antibactériens sont prescrites au patient dans le traitement de la bronchite virale aiguë, il peut déclencher l’élaboration d’obstruction bronchique allergique et.

Selon les experts, la seule situation clinique qui justifie le traitement antibiotique de la toux, la coqueluche est suspectée. L’antibiothérapie prévoit la nomination de l’érythromycine, la clarithromycine nouveaux macrolides (azithromycine) et ou les céphalosporines.

Lorsque la bronchite aiguë est souvent observé une toux intense

Préparations froides

Ensuite, envisager la façon de traiter la maladie, si le patient a une toux intense détériore la qualité de vie. Lors de la sélection des mucolytiques nécessairement prendre en compte son activité antitussif, mécanisme d’action, contre-indications, et la présence de comorbidités.

Le mucus plus courante thérapeutique et pédiatrique appliquée amincissement (mucolytiques) agents action directe.

Remarque: le traitement des dérivés de la cystéine est affecté uniquement lorsqu’une augmentation importante de la viscosité des crachats.

Médicaments mucolytiques normaliser indirecte crachats de rhéologie et d’accélérer l’expectoration. Cependant, ils ont des effets anti-inflammatoires et empêchent augmentation du volume de crachats. Ce groupe comprend (bromhexine, l’ambroxol et mukoregulyatory faite sur la base de carbocistéine) de dérivés.

Bien implantée dans le traitement des maladies de médicaments à base de plantes, qui ont antitussif, expectorant et antispasmodique. Ceux-ci comprennent la racine de réglisse, ipecac, trompeuse et guimauve et herbe de thym et Thermopsis. En outre, ces herbes sont utilisées dans la médecine traditionnelle pour le traitement de la bronchite aiguë.

Les pharmacies vendent des taxes et des comprimés de soins spéciaux, qui contiennent les plantes.

Traitement non pharmacologique de la bronchite aiguë

Avec le passage de la thérapie médicamenteuse de la bronchite aiguë, le patient est recommandé de boire beaucoup de chaudes (jusqu’à 3-4 litres par jour). En raison du fait que la maladie se produit souvent sur un fond de l’inflammation du pharynx, les patients sont nourris avec un repas de gorge souple, non irritant et aiguë.

Les meilleurs patients sont fortement recommandés pour quitter cette dépendance, et d’essayer de réduire le nombre de cigarettes fumées au minimum.

En l’absence de contre-indications nommés banques, la moutarde et le patch de poivre, et recommandé l’inhalation bronchite aiguë avec une solution à 2% de l’eau alcaline chaude aux huiles essentielles (d’anis et d’eucalyptus).

Pour les traitements de physiothérapie pour la bronchite aiguë inclure drainage postural, massage de la poitrine et des membres inférieurs et de la physiothérapie.

Alors guérir la bronchite est pas difficile (si elle est correctement prescrit un traitement et le respect de toutes les recommandations du médecin), le pronostic de la maladie est favorable. Le plus souvent, le processus inflammatoire se termine par une guérison complète, suivie d’une réduction de la fonction bronchique pendant 10-14 jours.

Share →