Fournissant ainsi un rythme cardiaque normal

Fournissant ainsi un rythme cardiaque normal

Fréquence cardiaque normale fournit un système de conduction du coeur, est une séquence de noeuds de réseau («power»), qui se compose de groupes de cellules hautement spécialisées. Ces cellules ont la capacité de créer et de fibres spécifiques et des faisceaux d’impulsions électriques, ce qui provoque, à son tour, l’excitation et la contraction du muscle cardiaque (myocarde).

Malgré le fait que les impulsions électriques peuvent générer tous les éléments du système de conduction, noeud sinusal (SA), qui est situé dans l’oreillette droite, à sa partie supérieure, est la centrale principale. Il détermine la fréquence désirée du cœur (la norme pour un état de détente 60-80 battements par minute, le nombre de battements du sommeil diminue, et pendant l’exercice, au contraire, augmente).

Elle est née dans les impulsions de noeud de sinus, comme la lumière du soleil, répartis dans toutes les directions. Certains impulsions provoquent une excitation et la contraction des oreillettes, toujours partie de l’impulsion est envoyée à la prochaine «pouvoir» — AV-noeud (noeud auriculo-ventriculaire) Itinéraires spéciaux. À ce stade, il existe un retard de l’impulsion (les oreillettes faut du temps pour la réduction et la distillation du sang dans le ventricule).

Après cela, il existe une distribution d’impulsions bloc de branche. qui se divise à son tour en deux jambes.

Avec l’aide des fibres de Purkinje bundle droite mène des impulsions au cœur de son ventricule droit. Par conséquent, le faisceau gauche envoie des impulsions vers le ventricule gauche, ce qui provoque l’excitation et la contraction. De même travail rythmique intégré du cœur humain.

Problèmes qui peuvent survenir dans le système de conduction du cœur:

Tout d’abord, dans un «pouvoir» peut perturber la formation de l’impulsion

En second lieu, l’une des parties du système, que nous avons décrits plus haut, brisés conduction d’impulsion.

Comme dans le premier et dans le second cas, des actes principaux du rythme conducteur suivant la chaîne de «pouvoir». Mais il permet de réduire la fréquence cardiaque.

Conclusion: Le système leader du coeur a une protection multi-niveaux contre un arrêt brutal de l’activité cardiaque. Toutefois, les violations dans ce domaine sont le lieu de l’être. Ces violations et provoquent l’apparition d’arythmies.

Les types d’arythmies

Arythmies sont des rythmes cardiaques anormaux, accompagnés par:

ralentissement de la fréquence cardiaque (moins de 60 battements par minute) — dans ce cas, nous parlons bradycardie (De la parole Bradi, qui signifie «liquide)

accélération du rythme cardiaque (plus de 100 bpm) — ceci est appelé tachycardie (De la parole tahi, ce qui signifie «partie)

battements de coeur irréguliers.

Il existe de nombreux types d’arythmies. Ci-dessous, nous décrivons les mécanismes des espèces les plus communes et se produisent fréquemment.

Les principales variétés de bradycardie:

bloc AV, ou bloc,

maladie du sinus.

Le rythme cardiaque irrégulier:

arythmie.

Les principales variétés de tachycardie:

fibrillation auriculaire — fibrillation auriculaire,

tachycardie ventriculaire,

supraventriculaire ou tachycardie supraventriculaire.

Les symptômes de l’arythmie

Entre les symptômes d’un rythme rare (bradycardie) et le rythme fréquents (tachycardie), il ya quelques différences.

Les symptômes qui accompagnent bradycardie:

faiblesse générale;

assombrissement des yeux;

essoufflement;

étourdissements («veulent tenir à quelque chose afin de ne pas tomber»);

la fatigue.

ATTENTION Symptômes dangereux de bradycardie sont de brefs épisodes de perte de conscience, secondes durables — «marche, marche, est venu allongé sur le sol.» Avant une telle attaque chez un patient peut se sentir «bouffées de chaleur à la tête.»

NB! Bradycardie perte non particulière de conscience prolongée (5-10 minutes).

Les symptômes qui accompagnent tachycardie:

essoufflement;

sentir des palpitations cardiaques;

fatigue;

faiblesse générale.

ATTENTION Certains types de tachycardie, telles que la fibrillation ventriculaire ou la tachycardie ventriculaire, peut entraîner la mort clinique, nécessite donc une réanimation immédiate (de défibrillation).

L’apparition de l’arythmie

Pour favoriser l’émergence d’arythmie dans le cœur humain peut:

violation du métabolisme de l’eau et de sel (changement de niveau le sodium, le potassium, le magnésium, le calcium dans le sang);

des troubles endocriniens: une augmentation des niveaux d’hormones surrénales (adrénaline) et de la thyroïde (hyperthyroïdie), la réduction des niveaux de sucre dans le sang sanguins;

intoxication (tabagisme, l’alcool, les effets secondaires des médicaments, des drogues);

équilibre acido-basique (changement du niveau de dioxyde de carbone et de l’oxygène dans le sang);

malformations cardiaques;

l’athérosclérose (caractérisé par une vasoconstriction, ce qui provoque des troubles circulatoires du coeur et des organes);

insuffisance cardiaque.

Causes de l’arythmie

La rationalisation des systèmes d’attaque peut cardiaques les problèmes suivants se produisent:

trouble ou caractéristiques d’une impulsion dans une partie quelconque du système cardiaque de premier plan: flutter auriculaire, bloc auriculo-ventriculaire;

violations d’impulsion de l’éducation dans l’une des «liens» détient le cœur du système: une activité excessive (anormale) — il bat, supraventriculaire ou la tachycardie ventriculaire.

La prévention des arythmies

Dans la plupart des cas, les arythmies sont fonction ou une complication de la maladie sous-jacente. Pour cette raison, la prévention des arythmies sera le traitement adéquat et opportun de maladies chroniques ou aiguës existants.

Lorsque le type d’arythmie précisément définie, prescrire la prévention secondaire. La prévention secondaire n’a pas été mise en oeuvre à une bradycardie.

Tachycardie appliquent certains médicaments anti-arythmiques: bloqueurs de canaux calciques (diltiazem, vérapamil); Sotaleks; Bloquants (Egilok, Inderal, Concor, aténolol); Kardaron; Propanorm; Allapinin et d’autres.

ATTENTION Les médicaments qui ont un effet anti-arythmique dans tous les cas ne peut être prise sans consulter un médecin, puisque avec leur utilisation peut apparaître conditions mortelles telles que, par exemple, un nouveau type d’arythmie ou d’améliorer son flux.

Le diagnostic de l’arythmie

Dans les premières étapes du diagnostic d’arythmie joue un rôle important pour déterminer les manifestations cliniques caractéristiques de l’arythmie cardiaque (nous en avons parlé dans les «symptômes d’arythmie»).

Dans la deuxième étape, l’enregistrement de l’électrocardiogramme. Toutefois, afin d’identifier l’arythmie sur l’ECG ne peut être soumis à sa résilience et de la stabilité. Étant donné que De nombreux types d’arythmies ont paroxystique, qui est temporaire, apparaît souvent la nécessité de Surveillance — 24 heures d’enregistrement ECG.

A cet effet, le corps du patient monté capteurs, qui sont reliés avec un dispositif compact, de taille similaire à l’appareil d’enregistrement d’un électrocardiogramme en continu dans le mode normal, la durée de vie du patient. Il est probable que cette surveillance et de détection d’arythmie.

Holter

Dans ce cas, nommer des études spéciales qui peuvent provoquer l’arythmie et d’identifier son mécanisme:

invasive (intracardiaque) d’étude électrophysiologique;

incliner test;

stimulation transoesophagienne du cœur.

Share →