Giardiase: manières d'infection, les symptômes, le diagnostic, le traitement

La giardiase — infection parasitaire rare causée par des protozoaires — Giardia. Giardia est pas un parasite intestinal dans la compréhension bornée d’habitude, il est pas des vers. Ainsi, le principe de parasitisme ont similaire: ils ont tous deux existent au détriment de l’homme.

La différence — que dans «l’échelle de l’individu.» Giardia — Cette minuscules parasites, toute l’essence de ce qui est placé dans une cellule unique, qui, à son tour, est un organisme unique intégré. «La question du logement» Giardia est pas particulièrement inquiet: il vit parfaitement non seulement l’homme, mais aussi dans beaucoup d’autres mammifères.

Giardia: un simple mots composés

Il existe deux formes d’existence des protozoaires, en passant dans son cycle de vie dans une autre: trophozoite et kyste .

Giardia

Le Giardia de l’estomac humain avec de la nourriture et de l’eau pénètre dans un élastique inactive aux chocs externes kystes, où sous l’influence de jus gastriques confinement kystes se dissout et le parasite pénètre dans la forme active (trophozoïte). Migration tractus gastro-intestinal inférieur (12 duodénum et l’intestin grêle), Giardia trouve ultime «refuge sûr», accroché à la villosités de la muqueuse, où il est en outre la croissance et la reproduction de micro-organismes. Ayant plusieurs cycles de divisions, de Giardia formes de kystes qui, avec les matières fécales dans l’environnement, la fermeture de la boucle

Ways infection giardiase

En ce qui concerne la source de contamination de scientifiques ont toujours pas développé une approche unifiée. On croit que le lamblia des espèces, des parasites chez les animaux ne présentent aucun danger pour les humains. En d’autres sources fournit une preuve de la giardiase d’infection humaine, par exemple, le castor à travers l’eau. Ainsi, la seule chose qui peut être dit avec certitude: une personne peut être infectée par Giardia d’une autre personne porte déjà en elle-même le parasite.

Le chemin de l’infection par voie fécale-orale: kystes rectales gauche peut obtenir des fruits, des légumes et d’autres aliments, et ensuite, si pas la manipulation hygiénique — pour revenir à l’appareil digestif, mais a un nouveau propriétaire.

La cible la plus courante pour giardiase — enfants vivant dans les zones rurales, où la toilette est situé sur le territoire adjacent à la maison.

Les symptômes de la giardiase

La présentation clinique de la giardiase est largement déterminée par la localisation de l’infection — l’intestin grêle. D’où les symptômes gastro-intestinaux de la maladie, ce qui se traduit par de 1 à 3 semaines après l’infection par le parasite:

  • consistance liquide des selles fréquentes. caractérisé par une odeur âcre et l’absence de contaminants (mucus, striées de sang), qui est, par exemple, dans la dysenterie;
  • douleur abdominale. plus — dans sa partie supérieure.

    La nature de la douleur varie dans la gamme de douleurs inexprimé à des crampes aiguë;

  • flatulence. Cela est dû à une violation de la composition qualitative et quantitative de la microflore intestinale, ce qui conduit à une violation des processus digestifs.

Ces symptômes sont les premiers signaux de la giardiase. Dans l’avenir, il ya deux scénarios possibles de la maladie: 2-3 semaines, ou les symptômes disparaissent (ce qui est une condition préalable pour un système immunitaire fort contre l’origine d’un degré de pathogénicité de Giardia bas), ou la maladie devient chronique.

En plus des symptômes gastro-intestinaux de la giardiase a d’autres manifestations sont une procédure régulière violation absorption des nutriments nécessaires pour le fonctionnement normal de l’organisme:

  • les symptômes d’un malaise général (Faiblesse, fatigue, somnolence, baisse de performance, des maux de tête, perte de mémoire et d’attention);
  • anémie. Il interfère avec l’absorption de la cyanocobalamine (B12) et de l’acide folique (B9), qui jouent un rôle important dans la formation des cellules sanguines;
  • perte de poids ;
  • immunité de dépôt et lié au risque d’autres maladies infectieuses;
  • réactions allergiques (Conjonctivite, rhinite, éruption cutanée, démangeaisons).

Le diagnostic de la giardiase

Il semble que cela pourrait être plus facile: prendre les excréments et l’examine pour la présence de kystes de Giardia. Si seulement il était si facile pour commencer, que les kystes commencent à se démarquer immédiatement. Cela signifie qu’au moins trois semaines dans les matières fécales ne seront pas apparaître aucune trace de parasites.

Et les kystes de giardiase chroniques de l’intestin libèrent est soumis au cycle biologique du parasite et il n’y a pas constante, mais périodiquement. Par conséquent, rien ne fécale jetable à définir: il est nécessaire de procéder à une série d’analyses microscopiques dans le mois suivant un intervalle de sept jours.

Basé sur le nombre de références dans des revues médicales, a récemment gagné en popularité spéciale dite enterotest avec du fil de nylon. Le patient avale une capsule de gélatine gastro-résistant, qui contient le fil donné. Après plusieurs heures le fil va de pair avec les matières fécales, et ensuite recueilli à l’aide de bio-essai ou culture exposée à l’examen microscopique.

Du point de vue de la valeur de diagnostic de la méthode plus efficace semble être le biopsie (Étude fragment de tissu 12 duodénum ou l’intestin grêle), qui non seulement permet un diagnostic précis, mais aussi pour déterminer le stade du processus pathologique (taux de changement de la structure des tissus intestin). Le principal (et décisif) le manque de biopsie — le coût élevé et du temps.

Un autre procédé de diagnostic qui est utilisé pour la giardiase — immunologique. En réponse à des agents étrangers qui envahissent le corps humain commence à produire des anticorps, les immunoglobulines. Voici quelques-unes de ces anticorps peut être déterminée, et «héros de la journée.»

Le traitement de la giardiase

Il comprend des médicaments, l’hygiène et la composante alimentaire. Dans la première étape du traitement vise à éliminer physiquement les parasites de l’intestin et l’enterotoksikoza d’élimination. Ce résultat est obtenu en corrigeant le régime alimentaire (introduction à ses sorbants naturels tels que la farine d’avoine, le son, pommes au four, de fruits secs, de l’huile végétale, le matin sur un estomac vide — Chaud saumure choucroute), enterosorbents de nettoyage intestinal (SOMMES, Polyphepanum ). Ensuite, — en fait, la thérapie médicamenteuse.

Pour le traitement de l’utilisation de ces médicaments giardiase (en conformité avec les instructions d’utilisation):

  • Le métronidazole (drapeaux metrogil, Trichopolum);
  • furazolidone;
  • tinidazole;
  • ornidazole.

Et à la fin — quelques mots au sujet de la prévention de la giardiase. Cette maladie peut être facilement entré dans la catégorie des maladies «mains sales». De là découle des mesures préventives de base: utiliser la nourriture que des fruits et légumes soigneusement lavé, boire de l’eau seulement filtrée ou bouillie, ne pas aller nager dans la «rivière-skunk» apprendre à votre enfant à ne pas tirer dans ma bouche tous les objets à portée de main.

Lors de l’utilisation de matériaux de référence à est nécessaire.

Share →