Kyste col de l'utérus

Kyste col de l’utérus (Autres noms kystes de rétention du col. aussi Kyste de Naboth col de l’utérus ) Cette entité, qui est un cancer expansé et de fermeture du col de l’utérus, qui est stocké dans le secret. Initialement développée processus inflammatoire, qui progresse dans la région vaginale ou dans le canal cervical. Sa conséquence est une inflammation des canaux excréteurs des glandes situées dans le col de l’utérus. Ces conduits, en bon état de mucus produisent progressivement bouchés.

Fer est rempli avec du mucus, son volume augmente. Cette pathologie peut être identifié dans l’enquête: parfois, il peut être détecté par inspection visuelle et, dans d’autres cas, nommés par échographie pelvienne et kolkoskopy. Selon les statistiques, kyste col de l’utérus est diagnostiqué chez 10-20% des femmes.

Caractéristiques kyste col de l’utérus

Le cancer du col chez les femmes est cylindrique. Au centre se trouve l’entrée du canal du col de l’utérus. Revêtement intérieur du canal se compose d’une seule couche épithélium cylindrique avec plus de fer.

Ils produisent un secret spécial. L’enveloppe extérieure du col forme un épithélium pavimenteux stratifié sans glandes. À l’entrée du canal cervical est la zone dite de transformation entre deux types d’épithélium différents.

Il est dans cette zone, et de préférence formé maladies précancéreuses et cancéreuses.

La principale raison pour laquelle une femme a un kyste sur le col, il est une manifestation du processus inflammatoire. L’inflammation dans le canal cervical et sur le col de l’utérus considérée comme une conséquence de lésions et infections liées au moyen intra-utérins livraison . avortement .  au cours des études instrumentales.

Kystes de Naboth cervicales ne sont pas dangereux en termes de malignité. La présence de kystes du col de l’utérus et ne provoque pas de déséquilibre hormonal et ne modifie pas l’apparition de kystes dans les ovaires. Une femme qui est diagnostiqué avec kyste col de l’utérus, ne précise pas l’impact négatif d’une telle école dans l’éducation grossesse . cycle menstruel.

Cependant, dans certains cas, comme l’accumulation de l’os et la reproduction des bactéries et des virus. Par conséquent, les femmes ont récidives persistantes des processus inflammatoires tels que le col de l’utérus et d’autres organes des trompes de Fallope, des ovaires, la membrane muqueuse de l’utérus, du vagin. Constamment processus inflammatoires récurrentes sont souvent la cause de grossesse extra-utérine . et femelle infertilité .

Types de kystes du col de l’utérus

Kystes dans le col de l’utérus, les médecins sont divisés en unique et multiple. En utilisant le terme « Œuf de Naboth «Les médecins ont à l’esprit est de multiples kystes. Ces formations sont le résultat d’une reprise arbitraire ectopie du col de l’utérus. Ainsi, l’apparition de multiples kystes — enquête ectopique, au cours de laquelle il existe une obstruction des canaux excréteurs des glandes du col de l’utérus.

Dans la petite capsule à l’intérieur va épaisse sécrétion de mucus.

Forme endométrioïde utérine kyste a une couleur bleutée caractéristique, son groupe, saigner. La taille de ces zones augmente juste avant les menstruations. Ce formulaire kystes se développent après que le tissu de l’endomètre sont déplacés à la surface de l’blessé auparavant.

Dans un tel os à l’intérieur du contenu hémorragique présente.

Kyste du col de l’utérus et la grossesse

Si une femme a développé un gros kyste avec un diamètre de 1 cm ou plus, ces structures peuvent provoquer une compression du canal cervical. Cette pathologie est parfois un facteur d’infertilité mécanique. Mais il convient de noter que le kyste cervical toujours pas un facteur de risque majeur pour l’infertilité.

En présence dans le col de l’unité ou de multiples kystes de ce type portant une grossesse dans la plupart des cas, un produit sans complications. Cette pathologie est pas influences sur l’évolution de la main-d’œuvre. Si pendant la grossesse la femme a été trouvé un kyste, son traitement est effectué uniquement lorsque la jeune mère complètement arrêté sélection postnatale . Cessation complète de lochies se produit habituellement avant le quarantième jour après la naissance.

Les femmes sont prêtes à entrer dans le dispositif intra-utérin pour prévenir la conception non désirée, devrait savoir que un kyste dans le contre-col pour cette méthode Contraception Ce n’est pas.

Les symptômes de kyste col de l’utérus

Symptômes prononcés de kystes col de l’utérus chez les femmes ne montrent pas: l’existence d’une telle éducation ne provoque pas de sécrétions sanglante nature ou violations du cycle menstruel.

Le diagnostic de kyste cervical

Kyste médecin col de l’utérus découvre lors de l’examen gynécologique, et parfois exigent échographie de retenue supplémentaire ou une colposcopie. Si le patient n’a été trouvée kystes de Naboth col de l’utérus, puis un examen plus approfondi pour détecter la présence d’une infection du col utérin, canal cervical, du vagin. Lors de la détection d’une infection est nécessaire de diriger frottis microscopique prélevés dans le vagin.

Le traitement de kyste cervical

La croyance populaire que kyste col de l’utérus est pas particulièrement dangereux pour l’état général de la femme. Certains experts définissent kyste comme un état de santé normal, ne provoque pas de complications. En conséquence, le traitement des kystes cervicaux peut pas être pratiqué.

Cependant, la plupart des médecins encore exprimé l’avis que le kyste est pas anodin, car il ya une possibilité de développement dans l’éducation infiltration purulente. Par conséquent, il est conseillé de procéder à une opération chirurgicale pour éliminer le kyste. Cependant, dans la plupart des cas, la chirurgie est exécutée uniquement lorsque l’opération peut être réalisée à faible impact possible.

Si le kyste est situé profondément dans le col de l’utérus, l’opération ne soit pas réalisée, mais deux fois par an devrait visiter le gynécologue pour observer la dynamique de la maladie.

En premier lieu, dans le traitement des kystes avec inflammation purulente des patients ont subi une perforation, qui se rétracte au cours de contenu entièrement inflammatoire chronique. Ensuite, les échantillons sont déterminées en utilisant antibiotiques . qui est sensible à l’agent pathogène. Leur parcours est nécessairement affecté au patient. Le processus de l’incision et le drainage des kystes du col de l’utérus peut être effectuée tout au long du cycle menstruel, sauf pendant trois jours avant les menstruations et menstruels jours directement. Ces restrictions sont pratiquées dans le but de réduire le risque de nouvelles endométriose col de l’utérus.

De préférence, le procédé de production des deux premières semaines du cycle menstruel.

Pour le traitement des kystes cervicaux également utilisé la méthode des ondes radio.

Cependant, le plus souvent dans le traitement des kystes cervicaux appliqué la thérapie au laser, et moxibustion est effectuée en utilisant de l’azote liquide (cryothérapie). L’utilisation de la cryothérapie à éviter l’apparition de cicatrices sur le col de l’utérus, de sorte que cette procédure est considérée comme la plus douce.

La mise en œuvre du traitement au laser peut être un peu désagréable pour les femmes, comme le processus de mise en oeuvre de plusieurs douloureuse. Mais il est non seulement le prélèvement de tissus et la cautérisation des vaisseaux, mais arrête effectivement la saignement . Laser cautérisation de kyste col de l’utérus est recommandé pour les femmes qui ne l’ont pas eu des enfants, car il permet le maximum pour éviter les complications.

Pour le traitement des kystes cervicaux ne nécessitent pas l’hospitalisation du patient: elle est effectuée sur une base ambulatoire. Après la procédure, une femme peut éprouver quelques jours de douleur dans la nature de coupe abdomen. Après dix jours de la date de la procédure utilisée bougies qui activent le processus de guérison.

A cet effet, des bougies souvent utilisé quelque part pantol. Jusqu’à visite chez le médecin est nécessaire de procéder à un mois après la chirurgie.

Avant le traitement, la femme est tenue de procéder à l’analyse du frottis vaginal sur la flore et des infections latentes. En outre, l’analyse ne nécessite pas de procédures préliminaires avant le traitement. Si l’infection a été détectée, la pratique de pré-traitement.

Avec l’objectif de traitement des kystes cervicales récurrentes sont également utilisé des remèdes homéopathiques, la physiothérapie.

Lorsque les os dans le cou de la femme de l’utérus n’a pas besoin de se conformer aux restrictions alimentaires spécifiques, l’activité physique, de contacts sexuels. Également permis de nager en eau libre, sauna et piscine.

Prévention de kyste col de l’utérus

Pour prévenir l’apparition de cette maladie, la femme doit être sûr d’avoir des contrôles réguliers chez le gynécologue et l’échographie périodique. Parfois, pour un examen plus approfondi, le médecin peut prescrire un examen endoscopique prophylactique du col (la partie vaginale). Le traitement précoce des maladies inflammatoires des organes génitaux des femmes peut réduire considérablement le risque de kystes col de l’utérus.

Share →