La viande, les avantages et les inconvénients de la viande

habitudes de goût et les habitudes alimentaires ont toujours fait l’objet de débats houleux et de discussion entre les gens. Et même si nous savons que les goûts diffèrent, les différends entre les végétariens et les partisans ne cessent de manger de la viande pendant de nombreuses décennies.

Certains disent que La viande est bon pour nous. tandis que d’autres soutiennent que la viande est très nocif. et il provoque le développement de nombreuses maladies, vieillissement prématuré et la mauvaise santé. Essayons de comprendre cela — si vous le pouvez.

Donc, nous avons besoin viande. Pourquoi la plupart des gens considèrent l’un des premiers produits de l’alimentation? Bien sûr, nous pouvons dire que les gens mangeant de la viande depuis les temps anciens, et il aidé à survivre, grandir et se développer.

Cependant, aujourd’hui, nous avons beaucoup d’autres produits utiles et variées: les céréales, les céréales, le pain, les légumes, les fruits, les pommes de terre, les huiles végétales, les produits laitiers, les fruits de mer et de poissons, des herbes, des baies et des champignons, des bonbons et plus encore.

Cependant, il est très rare de trouver une famille dans laquelle le régime est pas de viande. En outre, sans la viande est impossible d’imaginer un repas de fête, et dans la majorité des familles sans les produits de viande ne rarement un déjeuner ou un dîner régulière. Il a créé un besoin pour les fonctions physiologiques de la viande du corps, les traditions de la cuisine nationale, ou tout simplement les habitudes alimentaires et les stéréotypes?

La viande est considérée comme une source de protéines complètes et de nombreuses vitamines, acides aminés, acides gras, minéraux et extraits. La plupart des partisans de l’utilisation de la viande est considérée comme nécessaire, car il contenait du fer et acides aminés, et d’assurer que les personnes qui ont renoncé à la viande, menaçant l’anémie.

Pendant ce temps, la viande ne peut pas fournir de l’énergie par l’organisme, tel que des hydrates de carbone. Fibres, indispensables pour une digestion saine, de la viande ne sont pas aussi; à digérer la viande est très difficile, et le corps dépense beaucoup d’effort pour refaire et de se débarrasser des déchets.

Les amateurs de viande disent qu’il est très savoureux, et donc ils ne veulent pas de la remplacer par d’autres produits. En effet, les plats de viande sont très savoureux, mais plutôt une propriétés irritantes du goût et de provoquer un désir de les manger encore et encore. Pourquoi est-ce qui se passe?

Les plats de viande sont toujours truffé d’épices, de saveurs, de sorte que non seulement le goût et l’odorat ont leur appétit. Il est intéressant de considérer que si la viande est vraiment savoureux, pourquoi ne pas l’avoir sans condiments, comme une pomme ou une orange? Un autre argument en faveur de la viande: nos ancêtres préférait les aliments végétaux. Ceci est en partie vrai, mais nos ancêtres avaient un grand choix? Ice Age a détruit presque tous les aliments d’origine végétale, les hivers sont devenus plus longue et plus sévère, pour que la viande était l’aliment de base. D’ailleurs, pourraient les fruits et les racines, stockée dans l’été, et conservé tout l’hiver pour nourrir les gens?

Et la viande peut être séchée, secousse, puis ajouter le sel et cuire les repas hors de lui à tout moment.

Au cours des dernières années, le rapport a changé à un aliment de viande. Beaucoup de scientifiques du monde entier ont mené une étude dans laquelle il a été prouvé que la viande est la cause de maladies graves (cancer, maladies cardiovasculaires, diabète) et la mortalité, bien sûr, après ces raisons que le tabagisme et l’alcool. Le corps humain est incapable de faire face à une grande quantité de graisse et le cholestérol, le tout est déposé sur les parois des vaisseaux sanguins.

Un autre aspect négatif de la viande — il oxyde action. Les mêmes acides aminés essentiels, dont ils disent amateurs de viande, de graver dans notre corps, formant des acides forts, et a travailler dur pour les neutraliser.

bases de purine contenues dans la viande, provoquent également de graves dommages à l’organisme, en particulier dans les cas où il ya des troubles métaboliques. Quand on fait cuire de la viande de la soupe, des bases de purine et transférées à du bouillon dans le sang et l’urine, car il augmente la quantité d’acide urique. Cela se traduit par l’arthrite, l’arthrose et d’autres maladies articulaires.

Avec l’utilisation fréquente de la viande dans le côlon il ya des processus qui contribuent à installer sur ses murs en putréfaction bactéries. L’activité résultant de ces bactéries, les toxines sont absorbés par l’intestin dans la circulation sanguine, provoquant les reins et le foie à travailler dur pour développer un antidote et amener ces toxines du corps. Mais les ressources de l’organisme ne sont pas infinies.

Cependant, maintenant plus problème urgent est la qualité de la viande offerte aux consommateurs. Non seulement la viande elle-même est un des aliments lourds, les fabricants modernes tout simplement en font un produit potentiellement dangereux. Personne ne reconnaît que sont aujourd’hui utilisés dans hormones animales, des antibiotiques et d’autres produits chimiques qui favorisent la croissance et la maturation du bétail et de la volaille.

Sur la sécurité écologique de la viande produite par des méthodes industrielles, on ne parle plus nécessaire. En outre, la plupart des animaux avant l’abattage connaît un stress sévère, au cours de laquelle leur sang et les tissus produisent des substances toxiques sont détruits et utile. La qualité de la viande en même temps considérablement réduit.

Dans les temps anciens, les animaux destinés à des professionnels de la nourriture ont été tués, les privant de la vie tir rapide et précis, de sorte qu’ils ne sont même pas eu le temps de comprendre quoi que ce soit. Abattage moderne — une véritable usine de la mort où l’animal hurlant de terreur, l’abattage des centaines, et ils sont tous bien conscients.

Après la viande de boucherie est traitée avec des produits chimiques pour prévenir la dégradation et de la décoloration. Nitrates, nitrites et d’autres substances contribuent à la conservation de la viande rouge et la présentation, mais lui confèrent des propriétés qui favorisent le développement de tumeurs dans l’utilisation de la viande comme nourriture.

Toutes ces substances restent dans la viande et les produits que nous achetons dans les magasins et supermarchés, mais l’emballage de ce pas on écrit — la loi ne le prévoit pas, comme dans le cas des additifs alimentaires et des conservateurs.

Actuellement principaux nutritionnistes et des spécialistes de la nutrition proclament ouvertement que par l’exclusion de la consommation de viande, vous pouvez éviter de nombreuses maladies. Il ya 20 ans, il a été supposé que la personne a besoin de 150 grammes de protéines par jour. Aujourd’hui, grâce aux nombreuses études réalisées dans certains pays ont officiellement reconnu que les 45 grammes de protéines par jour est suffisant.

Pour obtenir cette quantité de protéines, manger de la viande est pas nécessaire. Dans ce cas, les protéines absorbées par le corps beaucoup plus facilement que les protéines de viande, peuvent être obtenus à partir de légumineuses et les céréales, les noix, les produits laitiers, des fruits et des légumes. Les protéines végétales aident toujours à améliorer tous les processus vitaux du corps et ne causent pas de tels effets indésirables, tels que les substances contenues dans la viande.

Cependant, manger de la viande ou non — une affaire privée de chaque personne, et nous ne sommes pas aller à appeler quelqu’un de renoncer à cette nourriture. Cependant, ceux qui choisissent de manger de la viande, doivent savoir réduire les risques de santé et de protéger votre corps.

Il est préférable de ne pas manger de viande, plus de trois fois par semaine, et devrait donner la préférence à blanc les abats de volaille de la viande, et souvent essayer de remplacer la viande par le poisson. Lorsque vous achetez de la viande, essayez de trouver une option plus viable en termes de sécurité de l’environnement, et prendre la viande fraîche, pas des produits ou des produits semi-finis de lui.

Avant la cuisson tremper la viande dans l’eau froide, et le premier bouillon pour les soupes ne pas utiliser — verser, ne regrette pas. Ainsi, vous pouvez partiellement soulager votre corps de l’utilisation des produits de désintégration et de produits chimiques.

La meilleure façon de cuire la viande est cuisson, cuisson sur le gril ou même éteindre. Comme un plat d’accompagnement est préférable de choisir des légumes frais et de légumes non féculents.

Bien sûr, toutes ces recommandations ne peuvent pas respecter est la viande rôtie, généreusement aromatisé avec du sel et des épices, ou fumé dans un environnement industriel, de boire sa bière. Voilà comme nos hommes mangent de la viande. Les femmes sont invitées à réfléchir à un steak est savoureux avec une croûte croustillante de notre santé et de beauté.

Gataulina Galina

Share →