Les listes nationales de vaccination

Ordre du Ministère de la Santé le 21 Mars, 2014 125n

«Sur approbation du calendrier national de vaccination et calendrier des vaccinations préventives sur les indications de l’épidémie «

„Calendrier national d’immunisation“

1. Les premier, deuxième et troisième vaccinations sont effectuées sous le régime 0-1-6 (1 dose — au début de la dose de vaccination 2 — 1 mois après la vaccination, la dose de 3 — 6 mois à partir du début de la vaccination), sauf pour les enfants appartenant aux groupes à risque, la vaccination contre l’hépatite B, qui suit le schéma de 0-1-2-12 (1 dose — au début de la dose de vaccination 2 — 1 mois après la vaccination, la dose de 3 — Deux mois après le début de la dose de vaccination de quatre — 12 mois après la vaccination).

2. La vaccination est un vaccin pour la prévention de la tuberculose pour délicate primo-vaccination (BCG-M); dans la Fédération de Russie avec une incidence supérieure à 80 pour 100 mille. population, ainsi que la présence entouré les patients nouveau-nés atteints de tuberculose — Vaccins pour la prévention de la tuberculose (BCG).

3. La vaccination est les enfants appartenant aux groupes à risque (nés de mères porteuse AgHBs, les patients atteints de l’hépatite virale B ou ont eu l’hépatite virale dans le troisième trimestre de la grossesse qui ne possède pas les résultats des marqueurs de l’hépatite B de l’enquête qui utilisent des stupéfiants ou des substances psychotropes, avec les familles qui est le porteur de l’AgHBs ou les patients atteints de l’hépatite virale B et l’hépatite virale chronique).

4. La première et la seconde vaccination est effectuée pour la prévention du vaccin contre la poliomyélite (inactivé).

5. La vaccination est les enfants appartenant aux groupes à risque (immunodéprimés, ou des défauts anatomiques, entraînant un risque nettement accru de la maladie Hib infection avec les hémopathies malignes et / ou recevant un traitement immunosuppresseur à long terme, les enfants nés de mères avec le VIH, les enfants les enfants qui sont dans des orphelinats infectés par le VIH).

6. Les troisième et les suivantes rappel vaccinations contre la polio menée enfants vivent vaccin pour la prévention de la poliomyélite; les enfants nés de mères vivant avec le VIH, les enfants infectés par le VIH sont dans les maisons d’enfants — vaccin inactivé pour la prévention de la polio.

7. La deuxième revaccination est effectuée anatoxine avec le contenu de l’antigène réduite.

8. Re-vaccination est réalisée pour la prévention de vaccin contre la tuberculose (BCG).

9. La vaccination est pour les enfants et les adultes non précédemment vaccinés contre l’hépatite B, selon le schéma 0-1-6 (1 dose — au début de la dose de vaccination 2 — 1 mois après une dose de vaccination de 3 — 6 mois à partir du début de la vaccination).

10. L’intervalle entre la première et la seconde vaccination doit être d’au moins 3 mois.

L’ordre des citoyens de vaccination préventive en vertu de la liste nationale d’immunisation

1. La vaccination préventive dans le calendrier national des vaccinations préventives sont effectuées aux citoyens dans les institutions médicales dans la présence d’une telle licence organisations, qui prévoit l’exécution des travaux (services) pour la vaccination (vaccination préventive).

2. La vaccination est effectuée travailleurs de la santé formés à l’utilisation de médicaments immuno-biologiques pour l’immunisation contre les maladies infectieuses, les règles d’organisation et de la technique de la vaccination, ainsi que pour les soins médicaux en cas d’urgence ou de forme urgente.

3. La vaccination et la revaccination dans le calendrier national des vaccinations préventives effectuées médicaments immunologiques pour l’immunisation des maladies infectieuses enregistrées conformément à la législation de la Fédération de Russie en conformité avec les instructions d’utilisation.

4. Avant de procéder à des vaccinations contre la personne à vacciner, ou son représentant légal (tuteur) a expliqué la nécessité de la vaccination contre les maladies infectieuses, les réactions et les complications post-vaccinales possibles, ainsi que les conséquences du refus de la vaccination et a émis un consentement éclairé et volontaire à une intervention médicale, en conformité avec les exigences de l’article 20 de la loi fédérale le 21 Novembre, 2011 323-FL „Sur la base de la santé des citoyens de la Fédération de Russie“. 11

11 Bulletin de la Verkhovna Rada d’Ukraine, 2012, 26, p. 3442; 26, art. 3446; 2013, 27, p.

3459; 27, art. 3477; 30, art. 4038; 48, art.

6165; 52, art. 6951.

5. Toutes les personnes qui ont effectué la vaccination préventive précédemment soumis à un examen par un médecin (ambulancier). 12

12 Ordre du Ministère de la Santé et du Développement social de la Fédération de Russie le 23 Mars, 2012 252n „Sur l’approbation de l’imposition des paramédicaux, tête de sage-femme de l’institution médicale dans l’organisation des soins de santé primaires et des soins médicaux d’urgence de certaines fonctions du médecin traitant pour l’aide médicale immédiate pour le patient dans la période d’observation pour lui et son traitement, y compris le but et l’utilisation des médicaments médicaments, y compris les stupéfiants et de substances psychotropes“ (Membre de la Fédération de Russie Ministère de la Justice Avril 28 2012 Numéro d’enregistrement 23971).

6. Si vous modifiez le calendrier de vaccination à condition qu’il soit effectué sur un calendrier national des régimes de vaccination préventive et conformément aux instructions sur l’utilisation de médicaments immuno-biologiques pour l’immunisation des maladies infectieuses. Il a permis l’introduction des vaccins (sauf vaccins pour la prévention de la tuberculose), utilisé dans le calendrier national des vaccinations préventives en une journée des seringues différentes à différents sites.

7. La vaccination des enfants qui la vaccination contre le pneumocoque n’a pas été ouvertes au cours des 6 premiers mois de vie, effectuées deux fois avec un intervalle entre les doses d’au moins 2 mois.

8. La vaccination des enfants nés de mères avec le VIH, réalisée dans le calendrier national des vaccinations préventives en conformité avec les instructions pour l’utilisation de médicaments immunologiques pour l’immunisation des maladies infectieuses. Lorsque la vaccination de ces enfants sont pris en compte: le statut VIH de l’enfant, le type de vaccin, indicateurs de l’état immunitaire, l’âge de l’enfant, les co-morbidités.

9. Re-vaccination des enfants contre la tuberculose, nés de mères infectées par le VIH et a reçu une chimioprophylaxie trois étapes de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (pendant la grossesse, l’accouchement et la période néonatale), réalisée à l’hôpital avec des vaccins pour la prévention de la tuberculose (pour la primovaccination douce). Chez les enfants infectés par le VIH, ainsi que la détection des acides nucléiques du VIH par des méthodes moléculaires revaccination contre la tuberculose ne sont pas exercées.

10. La vaccination avec des vaccins vivants dans le calendrier national des vaccinations préventives (sauf vaccins pour la prévention de la tuberculose) est organisée pour les enfants infectés par le VIH avec la 1ère et 2ème catégories de l’abri (pas ou immunodéficience de l’immunodéficience doux).

11. Si vous excluez le diagnostic du VIH à des enfants nés de mères infectées par le VIH, la vaccination avec des vaccins vivants sans examen immunologique avant.

12. Anatoxines, et vaccins recombinants tués dans le calendrier national des vaccinations préventives sont administrés à tous les enfants nés de mères vivant avec le VIH. Ces médicaments immunologiques enfants infectés par le VIH sont administrés en l’absence et immunodéficience sévère.

13. Au cours de la vaccination des enfants contre les maladies à pneumocoques, ainsi que les enfants et le vaccin de l’hépatite B adulte est utilisé, contenant les sous-types pertinentes des antigènes de surface, sérotype avec la plus grande couverture possible des agents infectieux.

14. Au cours de la vaccination contre l’hépatite B des nourrissons contre la grippe les enfants de 6 mois d’âge, en étudiant dans les établissements d’enseignement, les femmes enceintes à l’aide de vaccins qui ne contiennent pas de conservateurs.

Ordre du ministère russe de la Santé

125n de la ville

Calendrier des vaccinations préventives pour les indications de l’épidémie

Share →