Modes de paiement

Modes de paiement

«rubans de soie broderie» — Qu’est-ce?

HISTOIRE brodé rubans

Il ya quelque temps, assis à la maison avec un jeune enfant, je me demandais: «… l’enfant est endormi, la maison fait, le dîner cuit tout enlevé — à-dire, le tout au profit de la famille, et ce qu’il faut faire pour moi. «:)

Je commençais à penser que je peux. broderie de Skill je était pas super à l’école, comme la plupart d’entre nous les filles, brodé point de bourdon, mais il est, franchement, ne voulait pas.

Un jour, en regardant à travers les articles sur différents types de travail, je suis venu à travers, oui, il est venu à travers (je décris une époque où l’Internet était rien rubans de broderie ) Dans une vue étonnante de rubans de soie créativité de broderie. Vrai, il était dans les sites anglophones, nous à l’époque ne pas trouver quelque chose … mais il est pas surprenant que les origines il.

Alors, quelle est cette soie de broderie rubans?

(Remarque, pas satin, la soie et le seul)

Comme le montre de nombreuses découvertes archéologiques remontant à la préhistoire, il était de coutume de décorer les vêtements longs, d’étroites bandes de tissu. Les exemples les plus anciens de la broderie a plusieurs produits qui nous sont parvenus (où pensez-vous?) De la Chine ancienne faites dans 5-4 siècles. BC. Mais pour une raison quelconque, l’Internet est souvent écrit que tout a commencé avec l’Italie, la Grèce et la France …

Peut-être à cause de ces moments conservés plus d’informations.

Dans la Grèce antique, les femmes tissent des bandes de tissu dans les cheveux; bandeaux, décoré avec de l’or et des pierres précieuses tissées dans la Rome antique. Dans l’Egypte ancienne, par exemple, il y avait des ateliers entiers engagés dans la décoration de vêtements Pharaons. Broderie d’Egypte est propagé à l’Assyrie et de Juda.

Une grande contribution au développement de la broderie d’art fit de Byzance. Au Moyen Age, pour la broderie décorative a commencé à utiliser les cordons, rubans, bandes étroites de velours. Ainsi est né l’art Made in rubans en Europe.

Mais, vraiment, cette renommée et fureur dans rubans de broderie Il a marqué le 14ème siècle et, bien sûr, de France.

rubans à broder — «chaussures de Cendrillon» France

rubans à broder — coussins à l’intérieur

Ce fut pendant cette période rubans de soie de broderie La France est devenue une branche indépendante de l’art à la main. Le ruban est non seulement lié arcs et fixé à l’habillement. Robes dames ornées de bourgeons roses brodées, feuilles, rubans ornements complexes, des perles et des lentilles. Il studio, dont la tâche était de veiller à la cour royale garde-robe luxueuse.

En utilisant une aiguille et rubans de soie maîtres créés ces chefs-d’œuvre de textile.

À partir de rubans France Broderie migré vers l’Angleterre, l’Allemagne, le Danemark, puis en Amérique. Vers le milieu du XIXe siècle est un art de conquérir le monde. Alors que rukodelniki ne se limite pas à une simple décoration de vêtements — broderie ornée sur parapluies, coussins, sacs à main, abat-jour, des couvertures, des rideaux, des chapeaux.

Broderie rubans attractifs, principalement en ce que le motif sur le tissu et va volumétrique très réaliste. Tout d’abord, de minuscules bourgeons et les feuilles de soie ornés de robes de corsages dames, tissage dans les boucles de rubans et perles bijoux étincelants.

Plus tard, le tribunal meilleure couturière inventé linge exquis, bouquets brodés bande entière, en utilisant une aiguille et rubans ils ont créé des chefs-d’œuvre. Inutile de dire que, en France, un pionnier reconnu, rubans brodés instantanément réparties autour du globe!

Il est difficile de déterminer exactement quand les rubans de couture en Russie sont devenus une sorte séparée de la couture. Vacances, en particulier les costumes de mariage décorées avec des rubans ya vives. Au début du XX siècle, l’intérêt pour les rubans de broderie décroissante.

Cela est compréhensible, des guerres sans fin, en particulier la Seconde Guerre mondiale, il est impossible de penser à la beauté. Ce type de travaux à l’aiguille «vit» que dans les villages et dans les villes de son changement de la production de l’usine de vêtements. En général, le fil à coudre est utilisé.

rubans de broderie pratiquement ne se produit pas.

Actuellement, la décoration des articles ménagers et des rubans de soie de vêtements redevenu à la mode. Aujourd’hui, la main broderie au ruban utilisé la richesse totalité de l’expérience de nos ancêtres et les différentes techniques et les modèles de couture, et une combinaison de matériaux.

Un des plus grands avantages de rubans brodés en ce qu’il est beaucoup plus rapide que les autres broderies.

Contrairement à de nombreuses autres techniques de broderie, rubans de broderie offre une totale liberté dans le choix du style et ne nécessite pas une grande précision. Outre broder pouvez pratiquement tout tissu. en coton, le lin, la soie, le velours et même tricots (les familiers de laine chinois chapeaux, rubans brodés. Avec un volume qui est créé quand les produits de broderie acquérir une vue unique.

Et polyvalence permet d’émettre presque quelque chose, que ce soit une nappe, serviettes, sac de soirée, chapeau ou casquette, jeans, vêtements pour enfants et adultes.

Share →