Nettoyer le corps des toxines

Nettoyer le corps des toxines

La théorie de l’homotoxicologie

Dans les années 1950, le médecin allemand Hans-Heinrich Reckeweg (En passant, le fondateur de la société maintenant bien connu "Neel") A été formulée théorie de homotoxicologie (Scorification chelovek). Cette théorie combiné l’idée de la pathologie humorale, solide, cellulaire et moléculaire dans un système unique. La théorie de l’homotoxicologie dit que la maladie est une manifestation des défenses de l’organisme à lutter contre les toxines internes et externes.

Dans le cadre de sa théorie de Reckeweg identifié six étapes (ou étapes) se produisent dans les tissus des changements.

1) La séparation des phases. Décharge à partir des tissus de toutes sortes de toxines dans le processus du métabolisme physiologique.

2) réponse à l’étape de l’accumulation de toxines — répartition des toxines des tissus pathologiquement améliorée. Il est accompagné par de la fièvre, nasmor-com, la toux, peuvent transpirer, la diarrhée, l’inflammation, de pus, de la douleur, etc.

3) Etape redistribution quand une grande quantité de laitier — peut se manifester dans la obésité I degré ou, à l’inverse, perdre du poids, je niveau, à laquelle la formation d’un nouvel espace de stockage: lipome, fibrome, kystes sébacées, les polypes, les hémorroïdes, etc. d..

Dans les trois premières étapes de l’organisme, il est toujours aux prises avec décrassage par des communiqués périodiques toxines, les exacerbations. Mais en l’absence de purification commence une étape de procédé dans lequel le laitier de pénétrer dans la cellule et le détruit. Ensuite, avec l’augmentation des structures intracellulaires zashlako-vannosti sont détruits, en particulier, les enzymes et les gènes. Actif sont les maladies héréditaires et sujettes-ness pour eux.

Les trois premières étapes sont définies comme décrassage de tissu et la suite — comme cellule.

4) Saturation — à ce stade, les symptômes subjectifs se manifestent. Objectif aucun symptôme, donc avec un diagnostic partagé de la dystonie, la migraine, la ménopause précoce, troubles métaboliques, ostéochondrose, "Syndrome de fatigue chronique", Variante, ces patients sont comptabilisés dans la catégorie des "malingerers". Par conséquent, cette étape est aussi appelé "silencieux" ou "muet".

5) Dégénérescence, destruction. A ce stade, l’objectif est également presque pas de symptômes, mais les tests de laboratoire donnent un résultat positif. A ce stade, vous pouvez rencontrer des violations secondaires: la rhinite atrophique, parésie, atrophie du nerf optique, la cirrhose, et d’autres.

6) Malignité. L’apparition du cancer et de l’effet combiné de toutes les toxines.

De 4 à b-ième étage de l’influence toxique des toxines sur le corps, il apparaît déjà dans une large mesure. Le corps tente de tenir aussi longtemps que possible, l’enlèvement des déchets et du fumier par fistules ou par des processus métaboliques.

Formé dans les organes internes des produits toxiques du métabolisme — toxines (toxines) — sécrétée dans la circulation sanguine et lymphatique. En passant à travers le corps, le sang et la lymphe en les déposant dans des poches situées dans la peau, les muqueuses, ou dans le tissu lymphoïde d’autres organes dans la cavité pour supprimer des organes vitaux, autant que possible scories.

Cela peut se manifester de différentes façons: sur la peau — que les allergies, l’eczéma, la dermatite; la muqueuse — sous la forme de la gingivite, l’amygdalite, rhinite, sinusite, pharyngite; sur le tissu lymphoïde — sous la forme de la lymphadénite, l’amygdalite; cavités: conjoints — comme l’arthrite, parodontale — stomatite et al.

Avec une accumulation importante de toxines, ces foyers augmentation en volume, ce qui conduit à la formation des végétations adénoïdes, polypes, myomes, les lipomes; augmenter dans les ganglions lymphatiques, des amygdales; la formation d’parodontale, des granulomes gingivaux gemorroyno noeuds; Gonflement des cavités articulaires, la formation de kystes (cavités nouvelles) dans différents domaines, y compris dans et autour des racines des dents. Et tandis que le corps est encore capable de se battre avec laitier maladies ainsi primaires de asymptomatique, semblent seuls symptômes focaux secondaires et homme inquiet.

Entrer en continu les déchets du corps qui y sont déposées en séquence, qui se traduit par la structure des tissus: en commençant par ses couches de surface (tissus épithéliaux), puis dans les tissus conjonctifs en fonction de leur état d’agrégation:

— substances liquides: le sang, la lymphe, liquide intercellulaire;

— en substance semi-solide: vitreux lentille liquide interarticular;

— dans la fibre: le cartilage, muscle, kostyazh etc;.

— dans ultravoloknistoy (alignement des cellules) de mésenchyme réticulaire.

Par conséquent, la purification de l’organisme doit être effectué de la même manière — à partir de la surface de l’intérieur.

"Cinquième colonne" parasites

Ne pas oublier une autre source de toxines que le corps dans de nombreux, et de très nombreuses personnes. Nous parlons de différentes sortes de parasites — les vers de quelques mètres vers les organismes microscopiques et les protozoaires. On constate que la moyenne côlon humain après 40 ans est stocké de 2 à 12 kg de pierres fécaux.

Ces stratifications prospèrent une variété de vermine. toxines qui conduisent progressivement à l’empoisonnement de l’organisme entier.

En même temps, les parasites obtenir la meilleure nutrition. Ils sont retirés de la nourriture tous les plupart des éléments nutritifs, laissant le propriétaire pitance. Donc, beaucoup, en dépit du fait que mener une vie saine et de prendre des vitamines, aucune amélioration significative de la santé.

Un effet beaucoup plus important sur une alimentation saine est obtenue par pré-nettoyer le corps des parasites.

Certains scientifiques pensent que les parasites — la principale cause de l’obésité, car ils prennent loin du corps les nutriments nécessaires et le laissent calories vides seulement. Ainsi que des vitamines et des minéraux nécessaires à l’organisme, aussi, il exige de plus en plus de nourriture.

Notre corps peut installer plus de 300 espèces de parasites — des vers microscopiques, et dont la longueur atteint plusieurs mètres. Non seulement un gros intestin est un parasite de l’habitat — ils peuvent pénétrer dans n’importe quel tissu ou organe du corps: les poumons, le foie, les muscles, les articulations, de l’œsophage, du cerveau, du sang, de la peau ou même dans les yeux!

Il existe une théorie selon laquelle la grande majorité des maladies chroniques, y compris tions telles que le cancer et les maladies cardiaques causées par les parasites — les vers, les trichomonas et champignon malin. Voici plus de détails sur le rôle des agents infectieux et parasitaires de l’OMS dans l’apparition du cancer.

La localisation du cancer dans les organes

Le nombre de cas par an, des milliers

Share →