Perturbations hormonales chez les femmes

Les femmes modernes produisent souvent des perturbations dans l’arrière-plan hormonal. Et pour une raison quelconque, la plupart des dames les traiter à la légère. Et il est en vain!

Après cela, que les perturbations hormonales sont la cause de toutes sortes de maladies des femmes? Défaillances dans l’arrière-plan hormonal aussi rapidement que possible pour identifier et, bien sûr, pour commencer à guérir. Croyez-moi, il est juste incroyablement important pour votre bien-être et la santé.

Les causes de l’échec hormonal

Les causes de la perturbation hormonale

Quelle est la cause de la perturbation hormonale chez les femmes? En fait, il ya plusieurs facteurs, mais de dire exactement ce qui a conduit à des violations, le médecin ne peut. Et après un examen et étude complète.

Les facteurs les plus courants qui causent des perturbations hormonales incluent:

  • ­Dernière infection Transféré. Et ceux qui sont sexuellement transmissibles (trichomonase, la chlamydia, la gonorrhée, ureaplasmosis, la syphilis, la mycoplasmose), et ceux qui ont absolument rien à voir avec l’activité sexuelle (angine de poitrine, les infections respiratoires aiguës, affaiblissement du système immunitaire).
  • Prédisposition génétique. Ou le soi-disant «défaut» système hormonal. On pense qu’une telle situation est assez compliquée, la partie du traitement, car il nécessite une recherche très détaillé et complexe, et surtout un traitement rapide. Généralement, les médecins conseillent «la sonnette d’alarme»Quand il ya une aménorrhée primaire – absence de menstruation jusqu’à 15 à 16 ans.
  • Les perturbations du système endocrinien. Ils sont les causes directes de l’émergence de perturbations hormonales.

    Que pourrait-il être? Comme une maladie du pancréas, de la thyroïde et, surrénale.

  • Chirurgie abdominale. en particulier pour les opérations sur les organes internes de sexe féminin. Les médecins croient que les avortements sont dangereux de ce point de vue. Après tout, ils provoquent des perturbations hormonales graves chez les femmes, et le résultat de cette intervention peuvent être la stérilité complète.
  • Certaines maladies. Telles que l’asthme, la migraine, les fibromes utérins, l’athérosclérose, les kystes du sein, des ovaires polykystiques.
  • Le stress et la dépression.

    Saviez-vous que les dépressions nerveuses – commune provoque des perturbations aux hormones? Et cela est exactement pourquoi il ya une autre raison d’essayer moins nerveux. Bien sûr, il est facile à offrir, mais effectuer une telle tâche, surtout à notre époque difficile.

  • Périodes dans la vie des femmes, qui entraînent des changements dans l’arrière-plan hormonal (Adolescence – la puberté, puis la grossesse et l’accouchement, l’âge mûr – ménopause). Pendant ces périodes, les perturbations hormonales ne sont pas rares. Dans certains cas, ces périodes de la vie d’une femme avec leurs perturbations hormonales nécessitent un traitement ou une correction supplémentaire.

Les symptômes de l’insuffisance hormonale chez les femmes

Les symptômes de l’insuffisance hormonale

Les symptômes de perturbations et de troubles hormonaux varient en fonction de l’âge qui, au moment de leur apparition est une femme. Après tout, le système reproducteur de la femme passe des moments de formation, et donc chacun des âges doit être considéré séparément et en détail.

Les adolescentes

  1. Si la jeune fille a 16 ans, et elle n’a toujours pas été (il y avait, mais il est très irrégulier) menstruation.
  2. Le développement des seins pauvres.
  3. Maigreur excessive, les jambes et les bras longs et minces. Poids atteint 48 kg.
  4. Une quantité excessive de poils du corps ou de l’absence totale de celui-ci.

Les femmes en âge de procréer

  1. Les saignements utérins.
  2. Toutes sortes de troubles menstruels. Ceux-ci comprennent à la fois le retard et l’menstruations trop fréquentes, douloureux (et pas seulement le premier jour) est trop rare ou vice-versa menstruation lourde.
  3. Problèmes avec la fonction de reproduction. Par exemple, les fausses couches. L’incapacité à tomber enceinte, la grossesse congelé.

Les femmes pendant la grossesse et l’accouchement

  1. Pendant la grossesse: la menace de fausse couche, de taches de sang, ont souvent des douleurs abdominales.
  2. À la naissance: le manque de main-d’œuvre, les complications lors de l’accouchement.
  3. Après la naissance: problèmes avec le lait, lente contraction de l’utérus, de la dépression.

Les femmes pendant la ménopause

Cette période dans la vie d’une femme peut être appelé peut-être la plus difficile. Parce que se sentent mal en elle, même les dames qui avaient absolument aucun problème de santé. Les signes d’insuffisance hormonale suivants, qui doivent «avant» Vous devez consulter un médecin:

  • très forts symptômes du syndrome prémenstruel (douleur dans la tête, la poitrine, douleurs articulaires, l’exacerbation des maladies chroniques pour une semaine, jusqu’au moment où pour commencer la menstruation);
  • fatigue constante, l’attention, la dépression, l’apathie;
  • réveils fréquents à environ 4-5 heures du matin (réduction du temps de production d’hormones).

Traitement de la perturbation des hormones

Une fois que vous passez tous les examens, à savoir l’analyse des ultrasons pour les MST et des tests sanguins. Qui montre le nombre de certaines hormones, le médecin va trouver les raisons et les méthodes de traitement de votre échec hormonal spécifique.

Peut-être que ce serait comprimés hormonaux, le traitement des infections, régime spécifique transmise sexuellement, parfois (dans les cas les plus avancés) la chirurgie: curetage ou laparoscopie.

Le plus important peut être appelé traitement qui sont des femmes pendant la grossesse et immédiatement après la naissance. Une femme dans une position d’être à temps pour être enregistré dans la clinique prénatale, il suffit de prendre tous les tests et le temps nécessaires pour informer votre médecin de tout changement dans la sensation.

Si vous avez été l’accouchement très difficile, ou après qu’ils ont eu des complications, la femme doit être sous la supervision d’un médecin et peut subir le traitement nécessaire.

Prévenir les perturbations hormonales

Nous savons tous que la prévention est beaucoup plus facile que de la traiter. Par conséquent, les femmes qui ne veulent pas savoir ce que les troubles hormonaux chez les femmes et de ne pas avoir de problèmes avec eux, devraient à titre préventif à faire ce qui suit:

  • à mener leur calendrier mensuel (obligatoire);
  • de surveiller tout changement dans le flux menstruel;
  • ne pas oublier les bilans de santé préventifs chez le gynécologue! Ils devraient être tenus au moins 2 fois par an, même si elle vous semble que vous ne vous souciez pas. Malheureusement, il ya beaucoup de «Femmes» maladies qui ne présentent aucun symptôme appréciables de temps en temps, bien sûr.

L’échec du traitement hormonal plus courante consiste à recevoir des médicaments gormonosoderzhaschih. Heureusement, la médecine a créé une énorme quantité de drogue, la dose d’hormones qui est pas très élevé. Donc, ce traitement que dans de rares cas, conduire à des effets néfastes.

En outre, vous pouvez rétablir l’équilibre hormonal utilisant des règles assez simples.

Tout d’abord, assurez-vous d’aiguiser l’attention de la chouette à ce que vous mangez. Il devrait être possible de ne prendre que la nourriture saine qui est riche en vitamines et ne contient pas de colorants et autres substances indésirables. Inclure dans vos aliments diététiques qui contiennent des vitamines, bêta-carotène et de zinc.

Très utile pour nettoyer une fois par semaine pour organiser une journée de jeûne (uniquement de jus ou d’eau).

Deuxièmement, vous pouvez faire l’acupression. Il restitue parfaitement l’équilibre hormonal. Alors pourquoi ne pas profiter de nier tous les effets de l’insuffisance hormonale?

Share →