Pour cette raison, aussi, je l'ai passé, à peu près au même âge. Mais jamais ...

Pour cette raison, aussi, je l’ai passé, à peu près au même âge. Mais jamais ignoré la mère qui pleure, sinon caresser, à prendre les armes. Un enfant dans le besoin A corvées de ménage ne doivent pas attendre tout le temps sur leurs mains peuvent contenir beaucoup de ce qu’il faut faire avec l’enfant et le temps est sur le point de partir, il est le début de la crise, la première année de la vie d’un enfant. et il dit seulement que l’enfant va à la prochaine étape de son développement, et vous êtes maintenant plus que jamais nécessaire Et ici commence pieds piétinant toute confiance et ne voulait pas s’asseoir sur leurs mains

Maintenant DOCHE 1.3. si contraire à décoller les mains et a couru. que les maisons sur la rue et où à partir de 8 mois à un an, et a été fait à la main. même trop de toute poussette ou un berceau. Je ne voulais pas s’asseoir, jouer, aussi, qu’il était bon parce que même dormi dans ses bras

Nous devons passer par cette période et aider l’enfant à survivre

imaginer que la poupée. lorsque les personnes les plus proches et chers ne veulent pas prendre les mains et même irrité.

Patience et amour

Il est pas toujours, puis un autre, et nous allons essayer de persuader de prendre les poignées

Si vous êtes intéressé, lisez sur Internet "la crise de la première année de vie" tous les détails

tout à la fois se mettra en place))))

Share →