Que faire si les premiers signes de l'appendicite?

En médecine, il ya une règle — l’apparition de la douleur abdominale est nécessaire, tout d’abord, pensez à le fait que ceci est un symptôme d’un problème sérieux avec les organes de la cavité abdominale. Les statistiques disent que une telle douleur, indépendamment de son emplacement, est souvent un signe d’inflammation de l’appendice du côlon. Dans la plupart des cas, les premiers signes de l’appendicite vont généralement inaperçus, et les soins médicaux du patient est attirée seulement quand ignorer les symptômes de la maladie est impossible.

Appendicite — quand la sonnette d’alarme

Bien sûr, possible de penser le développement de la maladie et appendicite manifeste seulement nécessaire si le patient n’a pas effectué préalablement avant la chirurgie et l’annexe pas supprimé — chaque personne peut avoir qu’une seule annexe.

Par conséquent, en cas de douleurs abdominales, surtout pendant son accumulation, la détérioration de l’état général ne pense pas que la maladie va passer par lui-même — vous devez toujours vous rappeler qu’il est impossible d’exclure la pathologie chirurgicale de la cavité abdominale.

Les premiers signes de l’appendicite chez les patients de différents âges peuvent différer de façon significative, donc en cas de douleur abdominale ne doivent pas demander à des amis et des recherches sur Internet pour la réponse — où l’appendicite est et elle peut se manifester. vous devez immédiatement demander de l’aide médicale professionnelle. Une particularité de cette maladie est le seul fait que la localisation typique de l’appendice ne se trouve que dans 80% des patients, dans certains cas, l’appendice peut se produire dans la cavité pelvienne, et dans le haut de l’abdomen et de la région lombaire. Voilà pourquoi la réponse à vopos — la façon de diagnostiquer l’appendicite peut donner un chirurgien qualifié.

Seul un examen détaillé, qui consiste à effectuer un examen du chirurgien, la réalisation de tests de laboratoire, les ultrasons des zones abdomen et connexes, et, si nécessaire, dans une observation dynamique de l’hôpital chirurgical aidera à établir un diagnostic précis et d’effectuer en temps opportun une intervention chirurgicale. La période post-opératoire pendant la chirurgie laparoscopique dans la plupart des cas se déroule sans problème et que le patient est plus susceptible de revenir à la vie normale, mais une telle opération ne peut être effectuée en l’absence de complications (apparition d’abcès abdominal, la péritonite).

Voilà pourquoi les premiers signes de l’appendicite, qui comprennent aussi augmentation de la douleur lors de la respiration, de l’inconfort dans la région pelvienne, combinées avec des nausées et des vomissements doivent faire un patient un temps de consulter un chirurgien.

L’apparition de signes de l’appendicite — cela ne devrait pas être

Si il ya un soupçon d’une inflammation de l’appendice, ainsi que toute maladie de la cavité abdominale, il est strictement interdit de prendre des analgésiques seul et antispasmodique médicaments, antibiotiques, et en appliquant un coussin chauffant chaud à l’abdomen.

Dans ce cas, le tableau clinique caractéristique est enduit et le diagnostic de l’appendicite est considérablement compliquée — certains des symptômes disparaissent, et l’intensité de l’autre peut varier considérablement.

Caractéristiques de l’appendicite dans différents groupes de patients

La plupart des patients et de leurs proches ont posé la question — signes de l’appendicite surviennent chez des patients de tous âges et sexes, sont ou peuvent survenir surtout chez les enfants ou les femmes enceintes. Les premiers signes de l’appendicite chez les enfants, en particulier chez les patients plus jeunes, existent.

Pendant les nombreuses années d’observation a révélé que l’inflammation de l’appendice est presque jamais produit chez les nourrissons, les enfants et plus qui sont allaités. En outre, les premiers signes de l’appendicite chez les jeunes patients plus souvent manifeste comme un changement de l’état général (l’enfant ne peuvent pas vous dire exactement où il fait mal, et quelle est la nature de la douleur).

Plus important encore, l’enfant cherche à épargner la surface de l’estomac et de la respiration peut être considérablement à la traîne de la moitié de la paroi abdominale lors des mouvements respiratoires. Les symptômes de l’appendicite chez les femmes. en particulier chez les patients en âge de procréer nécessite souvent la consultation gynécologue, parce que les symptômes de l’appendicite «abdomen aigu» et grossesse extra-utérine sont très similaires.

Share →