Que manger après l'intoxication

Après épargnant alimentation dans les premiers jours après l’empoisonnement, vous pouvez aider votre corps à récupérer plus vite. Que manger et quoi de mieux pour exclure?

Malheureusement, la probabilité d’une intoxication alimentaire de Get No est à l’abri. Il peut empoisonner la nourriture de mauvaise qualité ou de la nourriture mal cuite, qui étaient les virus, les bactéries et les parasites; produits contenant des substances toxiques ou les pesticides.

L’intoxication alimentaire peut être accompagné par des douleurs abdominales, des nausées, de la fièvre, des vomissements, de la diarrhée. Après l’empoisonnement du corps la force nécessaire pour nettoyer et restaurer qu’il reçoit en raison de la nutrition. Maintenant, cependant, nos corps ne sont pas en mesure d’accepter pleinement et digérer la nourriture régulière.

Par conséquent, après l’empoisonnement devront suivre un régime alimentaire qui ne sera pas surcharger et favorise une récupération plus rapide.

Le régime alimentaire contribue à rétablir rapidement l’équilibre eau-sel et calculé que les effets mécaniques, thermiques et chimiques sur la muqueuse de l’estomac et des intestins plus doux.

manger dans les premiers jours après l’intoxication

Le jour après l’intoxication la quantité de nourriture devrait être minimisée. Il est conseillé d’éviter de nourriture pendant les premiers jours après l’empoisonnement. Pendant cette période, vous devez boire beaucoup de liquides pour éviter la déshydratation. Il peut être une bouteille d’eau ordinaire, une décoction de rose sauvage, le thé vert, l’eau minérale, le thé léger avec une cuillerée de sucre, l’eau de riz. Vous pouvez manger des croûtons maison. Dans la soirée devrait être beaucoup plus facile.

Vous pouvez boire le bouillon de poulet faible en gras ou repas de la bouillie liquide, cuits à l’eau. De petites quantités sont résolus de la purée sans beurre et le lait.

Fig possède des propriétés d’adsorption, à savoir, absorbe les gaz et les excès de toxines de l’intestin. Par conséquent, pendant et dans les premiers jours après l’empoisonnement est recommandé de manger du porridge de riz salée.

Si préoccupé par la diarrhée, vous pouvez boire le bouillon avec des propriétés astringentes (hanches de bouillon, bleuets, cassis, le millepertuis).

Dans les premiers jours après l’empoisonnement alimentaire doit avoir la consistance d’une purée de pommes de terre ou de la bouillie. Le deuxième jour, vous pouvez manger une petite quantité de poulet, côtelettes de vapeur, des plats sans viande légers qui ne sera pas surcharger le système digestif. Les régimes recommandé d’observer trois jours. La nourriture doit être consommé seulement bouilli.

Il est recommandé d’avoir une viande céréales liquide, faible en gras cuit sous forme de poudre, le bouillon, plutôt mince, purée de pommes, compote de fruits secs. Ce qui est nécessaire, par petites portions (environ 6 fois par jour) et, de manière générale, de réduire la consommation de nourriture.

Après trois jours, vous pouvez étendre le régime alimentaire, mais elle doit se faire progressivement. Aller à l’alimentation normale peut être quand une personne se sent que son estomac est plus agacé. Une attention particulière doit être votre régime pendant deux semaines après l’empoisonnement, car le processus de rétablissement complet assez longtemps.

Évitez les aliments trop chaud ou trop froid — la nourriture doit être tiède.

récupération de panier alimentaire

Lorsque l’intoxication alimentaire le plus important — ne perdez pas de temps. Au moment où les mesures prises permettront d’éviter une intoxication grave.

Certains produits sont souhaitables à utiliser dans les premiers jours après l’intoxication, afin de ne pas surcharger le système digestif. Ceux-ci comprennent les aliments qui provoquent des flatulences. nourriture et la boisson avec un environnement agressif.

Produits indésirables comprennent les aliments secs et très fibreux (fruits et légumes frais dans leur ensemble), les aliments frits, les viandes, saucisses, de l’orge et de la bouillie d’orge, la nourriture en conserve, des bonbons, du chocolat, des fruits, des légumes crus, le lait entier, les légumineuses, les produits pâte à la levure. Évitez les aliments gras et salé et épicé. Il est recommandé de s’abstenir de la consommation de lait et de produits laitiers.

En outre, vous devriez vous abstenir d’utiliser certaines boissons: thé noir fort, café, cacao, jus, boissons gazeuses, les boissons alcoolisées.

Quelques jours après avoir été grandement améliorée, les soins doivent être prises pour la restauration de la microflore intestinale. Cela aidera à céréales, fruits, produits laitiers avec les bifidobactéries (kéfir, yogourt. Kislyak).

éviter l’intoxication alimentaire

Angoisse connu sur le fond de l’empoisonnement, ne se reproduisent pas, doit toujours garder à l’esprit les principes de la sécurité alimentaire.

  • observer la propreté alors que cuisiner et manger. Lavez vos mains, jeter les restes de nourriture à la poubelle, et de manipuler des ustensiles avec de l’eau chaude et de détergent. Gardez les produits dont vous avez besoin dans des conteneurs fermés.

    Ne laissez pas les animaux dans l’espace de cuisson.

  • Gardez les aliments crus séparer de traité. La viande et le poisson crus peuvent contenir des bactéries pathogènes qui peuvent «se déplacer» sur les autres, des produits prêts à l’emploi.
  • aliments potentiellement dangereux doivent être soigneusement traités thermiquement.

    Micro-organismes les plus dangereux sont tués à des températures élevées.

  • garder à une température basse. La nourriture et les plats laissés dans un endroit chaud, les agents pathogènes se multiplient à un rythme élevé.
  • l’eau et la nourriture doivent être de bonne qualité. Produits qui ont expiré, aussi pourri, devraient jeter urgence.
Share →