Sciatique: symptômes et traitement

Dans cet article, nous examinons les symptômes et le traitement de la sciatique. Inflammation du nerf sciatique (sciatique) peut soudainement se produire même chez les personnes qui se considèrent en bonne santé. Le nerf sciatique — la plus longue dans le corps humain.

Il commence dans la région lombaire, passe à travers le coccyx, du bassin et de la surface arrière des deux membres inférieurs, vient à pieds. Par conséquent, la douleur et la violation de la sensibilité sciatique affecte non seulement la région lombaire, mais aussi étend à la jambe au cours du nerf.

En soi, l’inflammation est pas une maladie à part, et habituellement une manifestation d’autres maladies.

Les causes de la sciatique

  • Le déplacement partiel ou total du disque intervertébral, accompagné par pincement du nerf sciatique, la moelle rétrécissement du canal, des excroissances de la colonne vertébrale
  • Le syndrome du piriforme;
  • Les dommages aux organes ou système musculaire à la suite d’un traumatisme pelvien ou l’exercice intense;
  • Hypothermie, les processus infectieux;
  • Disponibilité néoplasmes.

Les symptômes de la sciatique

Le principal signe de cet état est une douleur dans le nerf sciatique. En règle générale, il est localisé sur un côté du corps, et sur le côté opposé de la zone correspondante de l’engourdissement, fourmillement qui change périodiquement. Mais il arrive que dans le processus implique les deux pieds en même temps.

L’intensité des symptômes de douleur peuvent être différents. Au début, ils sont une légère inflammation, pire pendant l’exercice, de la toux, des éternuements, de rire. Comme la violation du malaise croissant, constamment présent, il est particulièrement intense dans la nuit.

Le patient peut se réveiller aux attaques. Dans les cas graves, le patient ne peut se déplacer à travers la douleur aiguë.

Diagnostics

Lorsque les symptômes devraient communiquer avec un neurologue. Le médecin procédera à une inspection générale. Lorsque la sciatique peut connaître une mobilité lente des articulations des genoux ou les pieds, affaiblis ou réflexes neurologiques anormaux, augmentation de la douleur lorsque vous essayez d’élever une jambe droite vers le haut.

Aider à confirmer le diagnostic et les tests biochimiques sanguins, radiographies, réalisée dans une variété de projections debout et couchée, imagerie par résonance magnétique. Parfois, il peut exiger des visites supplémentaires un autre spécialiste — un rhumatologue, un chirurgien vasculaire, vertebrologist.

Le besoin urgent de consulter un médecin si:

  • Au milieu de la douleur la température du corps monte à 38 ° C;
  • Sur le dos il y avait une enflure ou rougeur de la peau;
  • La douleur gagne peu à peu à de nouvelles parties du corps;
  • Il ya une forte engourdissement dans la région pelvienne, les cuisses, les jambes, empêche la marche;
  • Il ya une sensation de brûlure au moment d’uriner, des problèmes avec le contenu de l’urine et les fèces.

Traitement de la sciatique

Des procédures complexes sélectionnés pour chaque patient est différent et dépend des symptômes spécifiques et la gravité de la maladie. C’est inclus:

  • Mode. Dans la période de la douleur aiguë le patient de se coucher sur le lit avec un matelas dur, ainsi que de limiter l’activité motrice, l’inflammation ne vient pas;
  • Médicaments. Appliquer les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, des relaxants musculaires et des vitamines. Crèmes et gels irritantes pour soulager la douleur et réduire le syndrome spastique application topique;
  • Physiothérapie. Attribuer une compresse chaude, chauffage, électricité ou phonophorèse. Lorsqu’il est combiné avec l’utilisation de médicaments (myorelaxants, anti-inflammatoires, des relaxants musculaires, des vitamines physiothérapie) avec leur effet est fortement augmentée;
  • Massage.

    Commencer effectuée après subaiguë. Il réduit la douleur, améliore la conductivité du nerf endommagé, améliore la circulation sanguine et la circulation lymphatique, prévient l’atrophie musculaire;

  •  L’exercice thérapeutique. Après avoir établi les causes de patients de la sciatique sélectionnés individuellement programme d’exercice.

    Certains d’entre eux ont besoin pour fonctionner dans les premiers jours de la maladie, couché dans son lit. Comme la restauration de l’activité motrice augmenter progressivement la charge. Également recommandé que les classes dans la piscine. L’eau réduit la douleur, soulage les spasmes musculaires, facilite la circulation;

  • Le traitement chirurgical.

    Il est montré lorsque les méthodes conservatrices ne fonctionnent pas, et la douleur sévère devient violations graves et chroniques des organes du bassin.

Prévention

Pour éviter l’inflammation du nerf sciatique devraient prêter attention au maintien de tonus musculaire. Il est engagé dans des exercices de renforcement et de contrôle de la posture correcte. Lorsque le travail sédentaire prendre régulièrement des pauses et warm-up.

Il est nécessaire pour éviter les blessures, ne pas soulever des poids et prévenir l’hypothermie. La nécessité d’un accès rapide à des spécialistes pour le traitement de pathologies qui causent la sciatique.

Share →