Symptômes et le traitement Ureaplasma

2-4 RD

840,00r.

Ureaplasmosis — Cette infection est transmise sexuellement, ce qui provoque des micro-organismes appelés uréaplasmes.

Ureaplasma — un minuscule bactéries qui vivent sur les muqueuses des organes sexuels. Immédiatement, je dois dire que uréaplasmes sont des agents pathogènes opportunistes. Ils peuvent causer un certain nombre de maladies, mais en même temps, ils mettent souvent en évidence chez les personnes saines.

Ureaplasma, ainsi que d’autres infections transmises polovimputem répandue.

Dans les cas bolshinstvae ureaplasma, étant dans le corps, ne pas provoquer la maladie. Si la maladie est encore à développer, il peut se manifester par:

  • les maladies inflammatoires de l’utérus et les appendices;
  • cystite;
  • des fausses couches et des naissances prématurées;
  • urétrite chez les hommes.

Pour identifier uréaplasmes semis et la PCR utilisée (réaction en chaîne par polymérase)

Les personnes qui vivent la sexualité, la prévalence uréaplasmes augmente, en raison de l’infection par contact sexuel. Le transporteur est environ la moitié des femmes, les hommes sont moins fréquentes. la contamination des consommateurs est peu probable.

Ureaplasmosis est une infection des voies urinaires. La maladie est causée par Ureaplasma qui est parasite sur les leucocytes, les spermatozoïdes, les cellules epitheliales des voies respiratoires et urinaires. Les hommes et les femmes malades Ureaplasmosis, souffrent souvent de personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Symptômes ureaplasmosis

La période d’incubation de la maladie (infection de l’apparition des symptômes) varie de quelques jours à un mois, parfois plus longs (plusieurs mois). À un moment où les symptômes ne sont pas encore apparents, et l’infection dans le corps est déjà là, l’homme lui-même est le transporteur de Ureaplasma et peut infecter leurs partenaires sexuels.

Très souvent, la maladie a un des symptômes latents, parfois la maladie ne se manifeste pas. Femmes maladie asymptomatique survient plus fréquemment que les hommes, afin qu’ils puissent vivre pendant des décennies avec ureaplasmosis et même pas soupçonner qu’il est originaire.

Hommes ureaplasmosis apparaît comme négligeable écoulement clair de l’urètre (l’urètre), la douleur et une sensation de brûlure au moment d’uriner. Si uréaplasmes affectent le parenchyme de la prostate, puis il ya les symptômes de la prostatite.

Femmes ureaplasmosis caractérisée par un écoulement clair du tractus génital, si la cause de uréaplasmes inflammation de l’utérus et des appendices (ovaires, les trompes de Fallope), il ya des douleurs dans le bas-ventre. Dans le sexe oral à la place de l’introduction de l’agent pathogène peut causer un mal de gorge: il ya la douleur dans la gorge, des raids purulentes sur les amygdales (folliculaire, forme lacunaire de l’angine de poitrine).

Les premiers symptômes souvent ureaplasmosis est faible et rapidement. Mais comme vous êtes ureaplasma dans le corps, ils se fixent sur les parois des voies urinaires, et attendre que les symptômes de manifester toute leur force. Dans le cas de l’immunité affaiblie (hypothermie grave, l’exercice intense, le stress, la maladie) uréaplasmes devenir actif, les symptômes de la maladie se manifestent pleinement.

Hommes commence habituellement prostatite ou l’urétrite, l’inflammation se propage aux testicules, les vésicules séminales, provoquant une "bouquet" les maladies qui entraînent la stérilité.

Les femmes ureaplasmosis provoque l’inflammation du vagin (vaginite), les parois de l’utérus (endométrite), la vessie (cystite), l’inflammation du parenchyme rénal (pyélonéphrite). Il est aussi possible l’apparition d’un dysfonctionnement sexuel — il n’y rapports désagréable et douloureux.

Traitement ureaplasmosis

Principes Généraux

Traitement ureaplasmosis est tenu par tous les partenaires existants (consistant en des rapports sexuels). Pour ce faire, utiliser des antibiotiques, la thérapie antibiotique — 2 semaines. Également nommé la thérapie immunomodulatrice (des médicaments qui stimulent le système immunitaire), le traitement local (injection dans les médicaments de l’urètre — installation), la physiothérapie, si il ya une prostatite — un homme nommé massage de la prostate.

Tout au long du traitement, le patient devrait refuser un contact sexuel, adhérer à la diète recommandée. Après que le traitement est effectué essai contrôlé pour établir l’efficacité des interventions thérapeutiques. Le contrôle se fait depuis plusieurs mois (habituellement 3 — 4).

L’antibiothérapie

Antibactériens sont choisies en tenant compte de la sensibilité des micro-organismes à eux. Uréaplasmes sensibles aux antibiotiques: macrolides (oléandomycine, la roxithromycine, clarithromycine, érythromycine), la tétracycline, linkozaminy (dalatsin, nkomitsin, clindamycine), et antiprotozoaires et médicaments antifongiques.

Tétracyclines: la doxycycline et la tétracycline

Si ureaplasmosis est le caractère simple (urétrite, cervicite, portage asymptomatique), la tétracycline 500 mg administrées quatre fois par jour pendant une à deux semaines. La doxycycline est le meilleur, car il est administré 100 mg deux fois par jour.

Macrolides

L’érythromycine est couramment prescrit pour le traitement de ureaplasmosis, il est beaucoup plus actif que Sumamed mais reporté un peu plus difficile (cela est dû à des troubles diarrhéiques). Affectées érythromycine 500mg deux fois par jour pendant 10 jours ou 250 mg quatre fois par jour pendant 7 jours.

Rovamycinum (spiromitsin) nomme 3 millions. UI trois fois par jour pendant 10 jours, l’antibiotique a tendance à s’accumuler dans l’inflammation et est tout à fait sûr.

Roxithromycine (Rulid) administré à 150 mg deux fois par jour pendant deux semaines.

La clarithromycine est actif contre un très Ureaplasma, il est administré à 250 mg deux fois par jour pendant deux semaines. Si la maladie a une évolution prolongée, le médicament administré par voie intraveineuse à 500 mg / jour, étendant son pré-saline, avec un passage progressif à la voie orale.

Macropen typiquement administré 400 mg trois fois par jour pendant deux semaines.

Les immunomodulateurs, la vitamine

Immunomodulateurs outre, le patient est prescrit (timalin, takvitin, lysozyme, quelque part Karis, méthyluracile). Comme un immunomodulateur peut être utilisé extrait de ginseng de Sibérie et Pantocrinum. Après le traitement, les patients ont reçu de la vitamine B et C, et laktobakterin bifidum, hepatoprotectors (stimulation du foie et la vésicule biliaire).

Diète pour ureaplasmosis devrait être fortifiée, contenir des produits laitiers, ne peut pas manger épicé, gras, frits, salés, les aliments fumés, de ketchup et de l’alcool.

Même si le corps du patient détecté Ureaplasma, il faut éventuellement traitement. Ureaplasmosis peut avoir des conséquences négatives les plus à la fois pour la femme enceinte et le fœtus, de sorte que le traitement de ureaplasma — une nécessité absolue, et cela doit être fait avant la grossesse.

Produit principalement le traitement avec des antibiotiques. Il est important de tenir compte du degré de sensibilité à l’antibiotique ureaplasma parce que cette sensibilité peut varier considérablement entre les différents patients. Avant de commencer le traitement, veillez à effectuer l’analyse, ce qui aidera à déterminer quel antibiotique sera efficace dans un cas particulier.

Un autre point: si le patient a déjà une fois ureaplasmosis été traitée, mais le cours n’a pas été pleinement exécuté, et l’infection a été repris, les médicaments qui ont été utilisés pour la dernière fois, et maintenant seront en vain uréaplasmes adapté.

Ceci est une autre confirmation du fait que l’auto-traitement uréaplasmes totalement inacceptable. Seul un technicien qualifié, après tous les tests nécessaires peuvent prescrire le bon traitement. Cela est vrai pour tous les autres infections, les maladies sexuellement transmissibles.

Cependant, le traitement ne se limite pas aux médecins de prescrire des antibiotiques ureaplasmosis médicaments immunomodulateurs visant à rétablir et à renforcer le système immunitaire du patient.

Alors que la poursuite du traitement doit abstenir de toute activité sexuelle, arrêtez boissons alcoolisées, ainsi que ne pas manger, épicé, frites, plats salés pointus.

Une fois terminé le cours, nécessaire pour contrôler le traitement. Le médecin utilise habituellement la PCR (en 2 3 semaines après la fin du traitement), ou la méthode de l’ensemencement bactériologique (une semaine plus tard).

Dans notre centre médical, vous serez en mesure de passer toutes les études nécessaires, passer des tests, de subir un traitement comme un ureaplasmosis et d’autres maladies sexuellement transmissibles et les infections génitales.

Si un seul partenaire est traité, il peut facilement arriver réinfection.

Les patients Question

Ian Sexe: Femme âge: 32

UOpuhol vessie.

Bonjour. Mon père (54 ans) un diagnostic de cancer de la vessie. Peut-on appliquer à votre clinique pour enlever la tumeur?

Share →