Symptômes et traitement de l'hypertension intracrânienne

La pression intracrânienne — Cette caractéristique du fluide sous pression sur le cerveau intra-cérébrale. La pression intracrânienne (PIC) peut augmenter ou diminuer au cours de l’adaptation aux conditions changeantes. Si l’ICP a augmenté régulièrement, alors il est un syndrome d’hypertension intracrânienne.

Les causes de l’hypertension intracrânienne

Augmentation de la pression intracrânienne due à des raisons complexes. Tout d’abord, il est tumeurs intracrâniennes, hématome, abcès. Augmente ICP violation de l’écoulement du sang à partir de la cavité crânienne.

Échec, de maladie pulmonaire chronique, l’hydrocéphalie, accident vasculaire cérébral, hyponatrémie, la méningite, l’oedème cérébral coeur — Voici quelques-unes des causes possibles de l’hypertension intracrânienne.

ICP chez les enfants est augmenté en cas d’hydrocéphalie congénitale. Nouveau-nés hydrocéphalie peut être due à un traumatisme de naissance, le résultat de maladies infectieuses menées au cours de la mère pendant la grossesse.

Les symptômes de l’hypertension intracrânienne chez les enfants et les adultes sont différents. Hypertension intracrânienne chez les nouveaux nés peut se produire si le bébé:

  • régurgitation indépendamment du repas;
  • Elle pleure souvent et longtemps;
  • rabougris, mal gardé la tête pendant une longue période ne commence pas à ramper, s’asseoir.

Si la fontanelle explose bébé ou trop front bombé, il est — signes indirects d’hypertension intracrânienne. Pour les enfants caractérisés par un syndrome d’hypertension intracrânienne qui présentent des symptômes «soleil couchant»Lorsque yeux roulaient lourdement vers le bas, de sorte que vous pouvez voir le haut des bandes blanches de la sclérotique. L’enfant est pas une réaction normale à la lumière.

Chez les enfants plus âgés et les adolescents sont des signes d’augmentation de la pression intracrânienne:

  • la somnolence, la susceptibilité, tendance à pleurer;
  • palpitations, hypertension artérielle;
  • dans les yeux de la vision double, un strabisme, flash devant mes yeux;
  • nausées, convulsions;
  • des douleurs derrière les orbites, des maux de tête pendant la nuit et le matin, des ecchymoses sous les yeux.

Chez les adultes, les symptômes de la maladie similaires pattern à l’image des adolescents de la maladie. Les hommes peuvent réduire de manière significative la fonction sexuelle. Parfois, une augmentation à long et significative de la pression intracrânienne conduit à la violation de l’état mental provoque stupeur pathologique et le coma.

Lorsque le diagnostic de symptômes d’hypertension intracrânienne dans les premiers stades de la maladie. Surtout changements notables dans le fond d’œil du fond d’œil: aucune pulsation des vaisseaux sanguins de la rétine, il ya un gonflement du nerf optique, est le saignement, semblable aux flammes.

Des études montrent des différences de taille des élèves des yeux, le changement en réponse à la lumière. Poursuite du développement de la maladie peut conduire à la paralysie des muscles oculaires, la paralysie partielle des nerfs, des hémorragies rétiniennes. Une augmentation significative de la pression intracrânienne peut causer une parésie des muscles, augmentation de la pression artérielle, la fréquence cardiaque lente et des troubles du rythme.

Traitement de l’hypertension intracrânienne

A haute ICP est d’abord nécessaire de parvenir à sa normalisation. Pour réduire rapidement diurétiques ICP. Lorsque les tumeurs du cerveau pour réduire rapidement les corticoïdes prescrits de pression intracrânienne.

Dans des conditions critiques, les traumatismes, accidents vasculaires cérébraux, de recourir aux barbituriques, une ponction des ventricules cérébraux.

Il est nécessaire d’identifier la maladie sous-jacente, de trouver la cause de l’augmentation de la pression intracrânienne. Si la cause — maladie infectieuse, les antibiotiques sont nommés par un étroit ou une large gamme en fonction de l’agent pathogène spécifique. Dans le cas de l’utilisation de stéroïdes œdème cérébraux.

Evénements à l’hôpital peuvent parvenir à une amélioration du patient. Il est nécessaire de respecter un certain nombre de règles de soins aux patients:

  • tête du lit du patient doit être soulevée;
  • vous avez besoin pour traiter l’hypertension artérielle;
  • de surveiller l’équilibre électrolytique;
  • neutraliser l’excitation du système nerveux.

De la note spéciale est hypertension intracrânienne idiopathique chez les adultes. La maladie affecte principalement les femmes de moins de 45 ans. Syndrome d’hypertension intracrânienne dans ce cas est associé à l’obésité, le diabète, les troubles du cycle menstruel, grossesse, les médicaments, les empoisonnements, l’hémophilie, le scorbut, certaines maladies infectieuses, de la syphilis.

Dans ces cas, l’hypertension intracrânienne est une maladie secondaire, le traitement de la maladie sous-jacente conduit à une amélioration du patient et la disparition des symptômes de l’hypertension intra-crânienne. Le traitement consiste dans le diakarba de nomination et de la réduction de poids. Parfois nommé ponctions lombaires. L’état du patient est améliorée après une crevaison.

La maladie est pas fatal.

Il existe des méthodes de traitement de l’hypertension intra-crânienne sans drogue.

  1. Les méthodes de thérapie manuelle et l’ostéopathie — par le massage atteindre déchargement veineux de la tête.
  2. Des exercices spéciaux — Il réduit le tonus musculaire et détend les muscles.
  3. Choisit individuellement alimentation et le régime potable.

Ces méthodes simples de traitement visant à la prévention et la réhabilitation de la santé.

Share →