Table de Pâques sans conséquences

Pour allumer la fête de Pâques est pas transformé en tragédie pour votre corps, observer la modération dans la nourriture et de l’alcool.

Rich table de Pâques — la tradition, qui est plus de deux mille ans. On croyait que le nombre de plats sur la table à Pâques doit correspondre au nombre de jours écoulés après. le corps à lutter contre toute cette abondance? Après tout, comme vous le savez, le Carême est la plus longue et, dans quelques années peut durer jusqu’à 48 jours.

Il est connu comme sa rigueur — chrétiens orthodoxes qui observent le jeûne, ne mange pas de viande, lait, œufs et autres produits.

Des limites strictes sont récompensés assez en vacances lumière de Pâques, car en ce jour retiré tous les inhibitions. Cependant, aller pour les friandises de Pâques ont indistinctement et en grand nombre est lourde: le corps ne peut pas faire face à bonheur inespéré. Pour beaucoup de gens, il est dans les vacances tant attendues ont des problèmes avec l’estomac, de l’intestin, la gastrite exacerbé, ulcère gastro-duodénal, et d’autres.

Par conséquent, à des souvenirs du festival, il y avait seulement agréable, vous devez non seulement de préparer un repas riche et copieux, et de développer un programme individuel de la poste, qui était pour le type de régime de corps. Ceux qui jeûnait, aller de pauvre à jeun aliments devrait progressivement et soigneusement. Pour ceux qui ont leurs habitudes alimentaires ont pas changé, en principe, rien n’a changé — il suffit de ne pas trop manger.

Table de Pâques

Les symboles de la fête. Important dans le respect du menu de Pâques symbolisme inhérent à cette fête. Soyez sûr d’être présent sur le gâteau de table, fromage cottage œufs de Pâques ou les oeufs de Pâques.

Les trois cours obligatoires — l’culinaire attributs vacances de Pâques, les préparer à une fois par an sur cette journée. Par conséquent, un point de la préparation pour la célébration obligatoire comprend la préparation ou l’achat de ceux-ci est claire.

Viande. Il est souhaitable que sur la table de Pâques était de la viande. Il n’y a pas de restrictions. Si vous ne pouvez pas payer l’agneau rôti traditionnel sur une broche, un porc ou un agneau — cuire quelques repas de viande de bœuf, de poulet, de la dinde.

Mais saucisse maison, jambon et le bacon — la nourriture est beaucoup plus accessible. Ils peuvent vous faire cuire ou acheter au marché ou au supermarché.

Salades. Si vous adhérez à un jeûne strict — votre corps sera heureux salades vertes: sains et savoureux. Pour leur préparation, tous disponibles en pratique cette époque de l’année, les greens: chou, oseille, ail sauvage, les oignons verts.

Vous pouvez ajouter une touche d’innovation et faire cuire les fruits de mer salade — encore une fois, le corps seulement dire merci.

Alcool. Si pas d’alcool pour vous régaler — pas un jour férié, essayer de trouver un compromis, inoffensif pour la santé, par exemple, limiter un verre de vin. Sur boissons vysokogradusnye mieux de ne pas se pencher.

Rappelez-vous que l’intoxication alcoolique au premier rang parmi les causes d’hospitalisation pendant les vacances.

Rompre le jeûne avec l’esprit

Fait intéressant, le mot «Fitr» signifie «d’essayer un peu.» Et clergé et les médecins conviennent que la suralimentation férié lumière dimanche ne devrait pas être. Intempérance dans les habitudes alimentaires peut conduire à des conséquences très graves. Pas étonnant que les médecins croient que le devoir le plus difficile tombe sur le Nouvel An et Pâques.

Élaborer un programme de nutrition personnalisé pour la bonne sortie du jeûne est recommandé à tous, et surtout pour les personnes qui ont des problèmes de santé. Et il ya, malheureusement, la majorité. Bien sûr, vous avez le droit moral de rompre le jeûne, mais cela doit être fait avec l’esprit, ne pas frapper du tout sérieux. En élaborant le programme, essayez les suggestions suivantes:

  • Fitr peut commencer avec la farine d’avoine ou une décoction de graines de lin. Ces plats simples ont des propriétés anti-inflammatoires et recouvrant et sont particulièrement utiles pour les gens qui sont familiers avec la gastrite ou d’ulcère.
  • Il est préférable de ne pas pâtisseries fraîches. Pâques, devrait être hier. Par ailleurs, nos ancêtres ont commencé gâteaux four jeudi.

    Sur la pâte ne doit pas se pencher de façon petit morceau symbolique pour l’occasion.

  • Traditionnellement, la table de Pâques est riche en protéines alimentaires. Viande, oeufs — ils peuvent manger, mais un peu, par exemple, 150-200 m. viande et un oeuf.

    Si vous adhérez strictement à la poste, essayez de ne pas manger des aliments gras, la viande fumée et des cornichons.

  • Qui a vendu beaucoup de médicaments qui promettent de se débarrasser de l’inconfort dans l’estomac lors d’un repas copieux. Mais ne vous précipitez pas à expérimenter sur son corps — est maintenant mieux une légère sensation de faim que la suralimentation.
  • Si un jour férié, vous ne sera pas mourir de faim régler, puis au moins donner la préférence à des produits plus sûrs tels que les poissons, les légumes, les fruits, les céréales.

esprit de vacances

Pâques — en particulier l’esprit de vacances, non l’estomac. Et si vous traitez la lumière de la résurrection est donc hors du Carême est un simple et joyeuse. Bien sûr, vous pouvez inviter des clients et faire cuire 48 repas pour les friandises. Et faire tout cela richesse de Pâques apparaît, sélectionner celles qui seront les plus utiles pour vous.

Après quelques jours, vous serez de retour à l’ancienne façon de manger. Que faire si vous voulez changer vos habitudes pour de bon?

Share →