Tachycardie sinusale, causes, symptômes, traitement

Tachycardie sinusale — une accélération significative des battements du cœur, mais le maintien du rythme cardiaque approprié. Gestion du rythme cardiaque est nœud sinusal, dont la tâche principale est de générer ces impulsions qui conduisent à une réduction dans le muscle cardiaque. Cependant, sous certaines conditions d’exploitation, le nœud sinusal commence déjà à générer des impulsions avec l’augmentation du débit binaire entre 90 battements par minute.

En médecine distingue tachycardie pathologiques et physiologiques. Si cette tachycardie physiologique. il peut être congénital ou acquis pendant la vie. Dans la plupart des cas, une forme de cardiopathie congénitale palpitations fréquente chez les filles, et tous les âges et chez les adolescents.

En ce qui concerne la tachycardie physiologique acquise, elle se produit pendant l’effort physique intense, après un sport actif, après un séjour dans un état de stress ou de forte émotion.

Les causes de tachycardie sinusale

Le développement de la tachycardie pathologique suggère qu’il y avait des problèmes dans le corps du cœur, il myocardite, coeur, insuffisance circulatoire dans le cœur. tachycardie sinusale peuvent encore se développer au cours du traitement avec des médicaments, qui appartiennent au groupe des glucocorticoïdes, est le traitement de l’anémie ou de maladies des organes internes. En outre, parmi les causes de tachycardie sinusale peuvent être irritation du nœud sinusal due à une infection, dépassant le niveau optimal dans le sang des toxines, l’augmentation de la température du corps, l’augmentation de l’acidité dans le corps, ainsi que la réduction de l’oxygène dans le sang artériel, qui est hypoxémie.

Très souvent, tachycardie sinusale devient compagnon de la grossesse, donc ce phénomène ne peut pas être considérée comme une déviation de la norme. Bien entendu, les femmes en âge de procréer pendant augmente la charge sur l’ensemble du corps, peut être présent à la suite de palpitations cardiaques.

Les symptômes de la tachycardie sinusale

Sur les manifestations cliniques de la tachycardie sinusale, qu’ils comprennent: l’apparition d’un essoufflement, un rythme cardiaque régulier, une faiblesse générale du corps, de vertige, qui peut être si forte que la personne perd conscience. En outre, le patient peut avoir des douleurs dans la poitrine, il est fatigue, sommeil agité. une sensation de lourdeur dans le cœur, réduit le rendement global et l’ambiance se détériore.

Après le diagnostic se concentre sur les principaux symptômes de la gravité de la maladie, la durée et la fréquence de leurs répétitions. En ce qui concerne le traitement de la tachycardie sinusale, il est prescrit au cas par cas, en tenant compte des causes de la maladie. Par exemple, si la cause était palpitations présence dans l’organisme d’une maladie infectieuse, le traitement est généralement destiné à l’élimination complète de l’infection.

Sur une tachycardie physiologique, elle ne nécessite généralement pas de traitement spécial, étant donné passe spontanément après disparition de tous les effets sur le corps provoquant ses facteurs. Afin d’éviter le développement de la tachycardie médecin conseille à ses patients de cesser de boire, le chocolat et les boissons contenant de la caféine. En outre, la période de traitement d’un patient doit être protégé de l’exercice intense et le bouleversement émotionnel.

Dans certains cas, tachycardie sinusale peuvent ne pas produire aucun symptôme pendant une période suffisamment longue de temps. Dans d’autres cas, une personne peut détecter la maladie à la maison, si vous calculez vos battements de fréquence cardiaque. Par exemple, la fréquence cardiaque de plus de 100 battements par minute dans un état calme et détendu dit qu’il a une tachycardie. Cependant, un diagnostic précis est nécessaire de maintenir l’électrocardiographie. Électrocardiographie administré à des patients dans les cas où il ya suspicion d’un trouble du système cardiovasculaire.

Cette procédure est totalement indolore et sans danger.

Traitement de la tachycardie sinusale

Les patients qui sont diagnostiqués avec une forme légère de tachycardie sinusale, le traitement est généralement pas nécessaire. La seule chose qu’ils peuvent conseiller le médecin — il subit régulièrement électrocardiographie, soit deux fois par an. La base du traitement de la tachycardie sinusale comprendre la réception sédation est le phénobarbital, seduksen, la valériane. motherwort teinture. Si la tachycardie est mal traitée, mais pas accompagnée par une insuffisance cardiaque, le patient est prescrit aténolol ou izoptin.

Si il est une combinaison de la tachycardie et l’insuffisance cardiaque, le médecin prescrit des glycosides cardiaques, inhibiteurs de l’ECA.

Prévention de la tachycardie sinusale

Dans la prévention de cette maladie inclure le traitement de ces maladies qui peuvent avoir un impact négatif sur la fonction du noeud sinusal. Cela peut avoir des maladies internes graves ou de maladies chroniques que le patient n’a jamais fait attention, est une inflammation des gencives ou de la carie dentaire. En ce qui concerne les personnes âgées, ils ont une cause de la maladie peut être une maladie cardiaque athérosclérotique, dont le traitement est la prévention de tachycardie.

Share →