Tout ce que vous vouliez savoir sur les symptômes et le traitement des fibromes utérins

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes de l’utérus, qui apparaît sur la muqueuse externe ou interne ou sur les parois de l’organe.

Fibrome — un seul ou plusieurs amas de cellules musculaires utérines.

Diagnostiquée chez 60% des femmes en âge de procréer, en raison de l’augmentation du montant de l’oestrogène dans le sang au cours de la période allant de la ménarche à la ménopause.

Dans la littérature moderne peut être trouvé d’autres noms de la maladie — myome, léiomyome, les fibromes utérins, fibromes. Ces noms appartiennent à la même maladie.

Il est à noter que, dans les fibromes ne sont que des éléments de connexion, tandis qu’une partie des fibromes et du tissu conjonctif, muscle lisse.

Causes des fibromes utérins

À ce jour, la cause des fibromes utérins est pas entièrement comprise, mais a noté que les femmes prennent des contraceptifs hormonaux ou des médicaments et vivent dans les grandes villes, sont à un risque accru de fibromes utérins.

  • apparition de tumeurs dans la période de grossesse, lorsque le niveau d’oestrogène dans le sang;
  • fibromes régressé après la ménopause, lorsque les niveaux d’oestrogène dans le sang atteint une valeur minimale;
  • d’identifier les fibromes récepteurs hormonaux responsables du développement des organes génitaux féminins;
  • la maladie pendant la ménopause, quand une femme commence à prendre de la drogue oestrogéniques.

En outre, la cause des fibromes utérins peut être irrégularités dans l’axe hypothalamo-hypophysaire-ovarien, le cancer. Mais pour le moment, la preuve spécifique soutenant cette théorie est pas.

Les symptômes de fibromes utérins

Il convient de noter que les symptômes de la maladie dépend largement de la taille de la tumeur, à partir de son emplacement dans l’utérus, l’évolution clinique et le nombre de fibromes. Comme la pratique montre, la majorité des femmes ne demandent même pas la présence de la maladie qu’ils ont.

Il est important que dans la phase initiale de la maladie à traiter simplement les fibromes, mais le problème est que d’un petit nombre de femmes subissent chaque année des examens préventifs, au cours de laquelle il est possible d’observer la formation.

Les symptômes typiques de la maladie comprennent:

  1. douleur au bas du dos;
  2. Douleur dans le bas-ventre;
  3. La douleur dans le bas ventre, qui donnent les membres inférieurs;
  4. la douleur pendant les rapports sexuels;
  5. troubles de l’intestin sous forme de constipation fréquente;
  6. menstruation prolongée;
  7. menstruations abondantes, qui conduisent souvent à des saignements utérins.

En raison de la menstruation lourde chez les femmes peuvent développer une anémie, qui se manifeste par la faiblesse, la fatigue, perte de force, la pâleur, les préférences gustatives pervers.

De rares cas de symptômes fibromes utérins doivent inclure violation de la miction, qui est causée par une pression sur la tumeur de la vessie. Parfois, les fibromes utérins peuvent provoquer des troubles cardio-vasculaires, qui est pourquoi les femmes se plaignent de douleurs dans le cœur, l’enflure des jambes, une pression artérielle élevée.

Pas rare pour les fibromes utérins infertilité apparaît.

Le diagnostic de fibromes utérins

Le diagnostic de la maladie est assez simple. Après un examen gynécologique, le médecin à la moindre suspicion de l’éducation dans l’utérus envoie des ultrasons ou résonance magnétique étude d’imagerie.

Dans de rares cas, recours à l’hystéroscopie (examen de l’utérus à l’aide d’une sonde spéciale) ou grattage diagnostic séparément.

Après une nouvelle méthode de traitement recherche et d’analyse du médecin choisit.

Le traitement des fibromes utérins

Le traitement des fibromes utérins doit être effectué uniquement dans 10-20% des cas, dans les autres éléments attente vigilante choisi, comme on peut le voir en outre régression de la maladie.

Les méthodes de traitement des fibromes utérins

Le traitement conservateur (thérapie de drogue);

la chirurgie;

les méthodes traditionnelles.

Médicament

Traitement conservateur est l’administration de ces médicaments:

  • les antagonistes de l’hormone de libération des gonadotrophines (Gonadotropin-Releasing hormone de production est pénalisée par la glande pituitaire, ce qui provoque la synthèse de l’oestrogène dans les ovaires bloqué)
  • contraceptifs oraux (préparations progestatives);
  • la progestérone synthétique;
  • les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Le traitement chirurgical

Jusqu’à récemment, le seul traitement chirurgical des fibromes utérins avait une opération appelée une hystérectomie, qui est la suppression complète de l’utérus.

Aujourd’hui dans les gynécologues d’actifs ont peu méthodes modernes, traumatiques et très efficaces. Ces méthodes devraient inclure le retrait laparoscopique des fibromes et l’hystéroscopie.

En outre, dans la pratique moderne, une embolisation de l’artère utérine et le FUS ablation des fibromes.

Dans le premier cas, créer les conditions pour la cessation du flux sanguin dans les artères utérines, ainsi fibrome remplacé par du tissu conjonctif.

Lorsque FUS fibrome d’ablation par ultrasons chauffé à des températures élevées, ce qui entraîne une nécrose de la tumeur se produit.

Les méthodes traditionnelles de traitement des fibromes utérins

Les méthodes traditionnelles de traitement des fibromes utérins sont la médecine non traditionnelle, comme dans ce cas ne prend pas de médicaments et ne pas utiliser des méthodes chirurgicales de traitement. Il homéopathie.

Le traitement le plus connu des remèdes fibromes folkloriques devrait inclure l’utilisation de la propolis, qui est mis sur une joue balle de nuit. L’effet de cette technique dans le bon état d’une bonne femme.

Pour tout savoir sur les violations de la santé reproductive des femmes est une inflammation des ovaires. Découvrez les causes de l’inflammation, parce averti en vaut deux.

Dysfonctionnements des ovaires, conduit aussi à la perturbation du cycle menstruel lien Plus

Aussi, pour le traitement des fibromes utérins peuvent être utilisés millefeuille et feuilles d’ortie, infusions de racine de bardane, les extraits d’aloès, le miel et le vin rouge, l’infusion de la coque et cloisons noix, lettres chou rouge.

Il convient de noter qu’à ce jour il n’y a pas de données statistiques, ces traitements aident et peuvent atteindre régression de la maladie. Pendant ce temps, les médecins sont confrontés à de tels cas, de sorte qu’ils ne peuvent pas être ignorés.

L’élimination des fibromes utérins

Indications pour le traitement de maladies telles tactiques sont:

grandes tailles de l’éducation;

la croissance rapide des fibromes;

tumeur de l’ovaire;

l’éducation de la malnutrition aiguë;

utérine saignements abondants (traitement conservateur ne fonctionne pas);

compression des organes de voisinage avec la clinique appropriée.

Modalités de fonctionnement est sélectionné pour un cas particulier, il peut être choisi comme une chirurgie conservatrice et l’amputation complète de l’utérus.

Conséquences après les fibromes utérins et la grossesse

Ces effets dépendent de traitement qui a été choisi.

Dans les cas où l’opération a été choisi pour retirer le corps d’une femme se séparèrent avec des saignements utérins abondants, une douleur dans l’abdomen, à la perturbation des organes adjacents et le syndrome prémenstruel sévère.

Il est à noter que dans ce cas, la possibilité d’obtenir les femmes enceintes est perdue dans le futur.

La période de réhabilitation peut être compliquée par une mauvaise blessure la formation de cicatrices d’adhérences, les sécrétions de l’appareil génital, des saignements, écoulement purulent, et une augmentation de l’inflammation des ganglions lymphatiques, des frissons, des maux de tête graves, des troubles urinaires (pendant la chirurgie peuvent être affectés uretère).

Pendant ce temps, la vie sexuelle d’une femme sans utérus ne se termine pas, mais continue. Notez que si les ovaires sont pas enlevés, ils ne seront pas observées troubles hormonaux et un manque de climax.

Lorsque branche-chirurgie de sauvetage après la chirurgie de la vie d’une femme est pas très différente de la vie dans l’apparition de fibromes. Dans ce cas, il est possible grossesse.

Les fibromes utérins est la maladie la plus commune de la sphère sexuelle chez les femmes, en particulier les personnes âgées de 35-45 ans. Le pronostic dépend de l’évolution et la gravité de la maladie, ainsi que la rapidité avec laquelle une femme de demander de l’aide qualifiée. Dans les premiers stades de la maladie, le pronostic est favorable.

Le traitement est choisi strictement individuellement.

Share →