Traitement de l'arthrose de la colonne cervicale

Dans le cas où un médecin prescrit un traitement de la discopathie dégénérative de la colonne cervicale, il convient de garder à l’esprit que cette version de la maladie chez un patient présentant des signes de non seulement le processus dégénératif qui affecte le cartilage et l’os tissus, les muscles entourant la colonne vertébrale, mais les symptômes qui caractérisent la implication des structures du système nerveux central.

Traitement de l’arthrose du cou – que ses caractéristiques

Seulement dans la région cervicale de la colonne vertébrale, dans les processus transverses des vertèbres, il dirige le faisceau neurovasculaire du cou, ce qui explique la survenue d’une insuffisance vertiges, acouphènes, pression artérielle instable, symptômes caractéristiques des maladies du cœur (ses troubles du rythme). Dans le cas de la thérapie standard de destination de l’ostéochondrose visant à éliminer les manifestations de la maladie, dans la plupart des cas, inefficaces ou le résultat de ce traitement est stocké pendant un temps très court. Seulement dans le cas où elle est imposée et a effectué le traitement de la discopathie dégénérative du col de l’utérus, le patient a constaté une amélioration dans le corps et le bien-être. Une plus grande efficacité et d’éliminer les symptômes désagréables de la maladie démontrent clairement la nécessité pour le patient de maintenir constamment le traitement, dont les composantes principales sont:

  • un ensemble d’exercices exercices thérapeutiques (doit être sélectionné individuellement pour chaque patient);
  • traitement physiothérapie (l’administration de certains médicaments par électrophorèse ou phonophorèse est plus efficace que les mêmes médicaments de réception orale ou topique);
  • d’organiser des cours de massage ou thérapie manuelle – Ces techniques permettent d’éliminer les effets des spasmes musculaires et «étroitesse» muscles, ce qui réduit considérablement la douleur et les symptômes du syndrome de l’artère vertébrale;
  • les médicaments sur ordonnance qui ont un effet métabolique et trophique – Médicaments cardiovasculaires améliorer la circulation sanguine du cerveau et la moelle épinière, réduit la gravité des réponses autonomes (les fluctuations de la pression artérielle, la perturbation du cœur), et élimine le vertige;
  • Dans certains cas, nous recommandons l’utilisation de la traction squelettique (Schantz col) – Ce dispositif aide à rétablir doucement les relations anatomiques normales du rachis cervical;
  • en cas de maladie aiguë est médicaments nécessaires d’ordonnance utilisés pour soulager la douleur, des spasmes musculaires, des vaisseaux cérébraux aigus dans le cerveau (les patients peuvent développer un AVC ischémique — dans ce cas affecté un programme de traitement standard).

Quel que soit le stade de la lésion, le traitement doit être administré que par un médecin – même en utilisant des méthodes non médicamenteuses de traitement pour la mise en mal de massage et d’autres types d’exposition au patient peut être irrémédiablement endommagé.

Le port de chaussures à proximité inconfortables à talons hauts, blessure au pied fréquent, l’excès de poids, une forte croissance – Les facteurs qui contribuent au développement de l’arthrose du pied. En savoir plus

Les composants individuels du traitement

Dans le cas où il ya une crise lorsque vous tournez le cou, la douleur de la tension musculaire aller encore peu exprimé – Ces symptômes sont un précurseur à la maladie dégénérative de disque qui nécessite un traitement immédiat. Gardez à l’esprit que la thérapie pour cette maladie devrait être globale et intégrée que possible, afin que nous vous recommandons d’utiliser la thérapie d’exercice, massages, les étirements et la thérapie physique.

Exercice thérapeutique

Thérapie par le mouvement dans ostéochondrose de la colonne vertébrale cervicale doit être utilisé uniquement après l’extinction de la douleur.

Par l’exercice régulier peut être développé muscles du cou, d’accroître leur flexibilité, ainsi que d’améliorer la circulation sanguine dans les tissus.

L’exercice peut aussi être considéré, et une bonne prévention de cette maladie, de sorte qu’il peut être pratiqué, même à l’apparition de symptômes désagréables.

LFK significativement lents changements liés au vieillissement de la colonne vertébrale cervicale, mais, surtout, ont besoin d’apprendre l’exécuter correctement. Classes devraient commencer que sous la supervision d’un médecin rééducateur-expérimenté, charge et ne peuvent pas être forcés de faire les exercices «dur».

Physiothérapie

La physiothérapie est l’un des moyens les plus courantes de traitement de la discopathie dégénérative. Cela est dû au fait qu’il permet de travailler sur exactement nid, et donc ne sont pas affectés par des tissus ou des organes normaux.

Cette méthode de traitement de l’arthrose du cou a pratiquement pas de contre-indications ou des effets secondaires, de sorte qu’il peut être appliqué à tous. Physiothérapie effectivement aider à soulager la douleur et le sentiment de tension, permettrait de renforcer les muscles atrophiés, de réduire l’enflure et l’inflammation, aide à rétablir la circulation sanguine normale. La thérapie physique peut être appliqué à tous les stades de l’arthrose, en plus de la phase d’exacerbation.

La méthode particulière est accordée conformément à la gravité de la maladie et les fonctionnalités disponibles de son cours.

Massage et thérapie manuelle

Traitement manuel, notamment massage, chiropractie, l’ostéopathie et la réflexologie ne doit être effectuée par des professionnels expérimentés – l’ignorance de l’anatomie peut être la raison pour laquelle une petite force de l’impact provoquerait des conséquences indésirables pour l’élimination de ce qui dans certains cas a nécessité une intervention chirurgicale.

Le coût d’un tel traitement peut varier dans de larges limites – il est important d’examiner non seulement les listes de prix de cliniques, mais des témoignages de patients, et être sûr de consulter un médecin qui surveille en permanence le patient.

Médicaments

Le programme de traitement de la toxicomanie, qui sera conçu pour un patient souffrant d’ostéochondrose du segment cervical de la colonne vertébrale, sera en grande partie déterminée non seulement par l’expressivité des changements pathologiques dans les structures de la colonne vertébrale, mais aussi les comorbidités, souvent le patient dans le processus d’une enquête complète. En outre, il est nécessaire de prendre en compte le fait que l’analgésique et anti-inflammatoire traitement chez les patients sera nommé que pour un temps limité (idéalement) avant de diminuer manifestations aiguës du processus pathologique – la douleur et les spasmes musculaires. Vasculaires médicaments et les médicaments affectant le métabolisme dans le tissu nerveux devraient être nommés au long cours – ces médicaments ne doivent pas s’attendre à des résultats rapides de traitement.

Si des signes d’une exacerbation devrait être la nomination de médicaments anti-inflammatoires modernes – en dépit de leur coût relativement élevé, les médecins et les patients de ce groupe de médicaments attire moins de risque d’effets secondaires et la capacité de faire usage de la drogue 1-2 fois par jour. La nécessité de l’utilisation des relaxants musculaires et leur dosage dépend de la gravité du spasme musculaire. Complexes de multivitamines et hondroprotektory généralement considérés comme une composante obligatoire de la thérapie, mais avant le début du traitement, le patient doit comprendre la nécessité de leur utilisation continue.

Si le patient est pas prêt à continuer à prendre chondroprotecteurs pendant 3-4 mois, puis l’utilisation de ce groupe de médicaments inutilement – leur coût est assez élevé, mais l’effet ne peut être vu après la phase initiale du traitement.

L’intervention chirurgicale

Avec l’inefficacité des interventions thérapeutiques peuvent être la nécessité d’une intervention chirurgicale – dans ce mode de réalisation, les opérations de l’arthrose sont effectuées fréquemment.

Un tel traitement d’une maladie discale dégénérative de la colonne cervicale permet de prévenir la progression de la maladie et peut être recommandé pour tous les patients — le besoin de médicaments et d’autres traitements doivent toujours assurer la coordination avec le médecin.

Share →