Traitement de l'hépatite B

La grande majorité des patients atteints d’hépatite B aiguë ne nécessite pas de traitement. L’homme se remet assez rapidement de leur propre chef, sans soins médicaux particuliers. Habituellement, le médecin prescrit entretien et la thérapie médicamenteuse de détoxification, qui a pour but de nettoyer le corps d’un grand nombre de toxines et restaurer le tissu hépatique endommagé.

Dans ce cas, l’hépatite B thérapie antivirale est pas applicable.

Dans la forme chronique de la procédure plus longue et complexe traitement. Le régime de traitement soigneusement choisi individuellement, en tenant compte de la gravité de la maladie et toutes les caractéristiques de la maladie. Le traitement antiviral (interféron alpha et analogues nucléosidiques) peuvent réduire considérablement la multiplication du virus de l’hépatite B et réduit le risque de cirrhose.

La durée du traitement peut aller de six mois à plusieurs années. Le traitement antiviral est prescrit uniquement dans le cas où les présents virions actifs de multiplication et les changements dans le foie, et ces paramètres sont réglés au moyen de tests et de recherches spécifiques. Lorsque le traitement d’entretien est parfois utilisé hepatoprotectors et des immunomodulateurs.

Traitement de l’hépatite B tâche difficile et de parvenir à un rétablissement complet d’une forme chronique de la maladie est pas toujours possible, seulement 10-15% des patients ont obtenu ce résultat.

Il faut se méfier de traitement douteux et erronée de l’hépatite B, il ya maintenant la publicité prometteur. Le plus souvent, l’efficacité réelle des médicaments sans publicité éprouvée. Nous ne devons pas oublier que pour le moment, rapidement et à moindre coût récupérer de l’hépatite chronique impossible.

Ne existe pas Drogues à l’efficacité prouvée (sauf interféron), bien que la recherche de ces médicaments étant actif.

Share →